×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Régions

Fès/P2I: La CDG remporte le projet de Ras El Ma

Par L'Economiste | Edition N°:3585 Le 01/08/2011 | Partager
Une plateforme de 420 m2 dédiée aux PME et PMI
Le projet qui donne un nouvel élan à la région

Le protocole d’accord pour la valorisation de la P2 I de Ras El Ma a été signé, vendredi 29 juillet, entre la CDG et les ministères de l’Industrie et du Commerce, représentés respectivement par Anass Alami (à droite), Ahmed Réda Chami. Etaient présents également le wali de Fès Mohamed Rharrabi (à gauche) (Ph. YSA)

Après la zone touristique Oued Fès, la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) vient de remporter la réalisation de la plateforme industrielle intégrée (P2I) de Ras Al Ma. Deux projets qui rendront Fès beaucoup plus attractive touristiquement et industriellement. La CDG a, en effet, été retenue pour l’aménagement, le développement, la promotion, la commercialisation et la gestion de ladite plateforme. Ainsi, un protocole d’accord a été signé, vendredi 29 juillet, entre la CDG et les ministères de l’Industrie et du Commerce, des Finances et de l’Intérieur représentés respectivement par Anass Alami, Ahmed Réda Chami, Salaheddine Mezouar et Taieb Cherkaoui. Ce protocole définit les modalités et les engagements de l’Etat et de la CDG pour la réalisation, la commercialisation et la gestion de la P2I de Ras Al Ma. Prévue par le Pacte national pour l’émergence industrielle, la P2I de Fès, d’une superficie de 420 ha, est un espace à vocation généraliste, comprenant des espaces réservés aux activités industrielles et de logistique, aux PME et PMI, aux services liés à l’industrie, à la formation et la R&D, et au commerce. Elle comprendra également un quartier d’environ 50 ha dédié à la filière cuir et aux activités de tannerie, maroquinerie et production de chaussures. Notons que toutes les zones industrielles (ZI) de Fès sont actuellement saturées. C’est la raison pour laquelle les investisseurs trouvent «difficilement» place dans la région.
Fraîchement aménagée par Al Omrane, la ZI d’Ain Chkef dispose en effet de quelques dizaines de lots. Seul bémol, ici, le prix du m2 (700 DH) est jugé trop élevé. Ce qui n’encourage pas les industriels mais la P2I de Ras El Ma remédiera à tout cela. Elle sera dotée entre autre d’une zone franche. Mais pour être éligible à celle-ci, les entreprises doivent s’engager à satisfaire plusieurs conditions dont la garantie de l’exportation d’au moins 85 % de leur production annuelle. Ahmed Réda Chami, qui se déplace régulièrement à Fès ces derniers temps, avait déclaré à L’Economiste, que cette zone sera en grande partie dédiée à l’industrie du textile dont les entreprises sont positionnées à l’export.
Sa réalisation nécessitera pas moins de 3 milliards de DH. «Ce montant ne tient pas compte du coût d’acquisition du terrain et du hors site».
Par ailleurs, le ministre de l’Industrie avait annoncé qu’il introduira un projet de loi au parlement, afin d’augmenter le pourcentage de la partie qui pourra avoir le statut de zone franche au niveau des PII. Ainsi, au lieu d’une répartition de 85-15%, le projet de loi pourrait offrir un pourcentage de 65-35%, atteignant plus du tiers pour la zone franche», a expliqué Chami qui a confié au passage à ses proches amis qu’il se présentera aux prochaines élections à Fès.

De notre correspondant,
Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc