×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 159.147 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 199.098 articles (chiffres relevés le 27/5 sur google analytics)
Focus

Bourse: Les pistes pour dynamiser le marché

Par L'Economiste | Edition N°:3585 Le 01/08/2011 | Partager
Adoption des textes sur le prêt emprunt de titres, le marché à terme...
Une offre dédiée aux PME
Le contexte régional facteur d’imprévisibilité

LE vent a tourné à la Bourse. Après l’euphorie de 2010, les valeurs du Masi sont aujourd’hui quasiment reléguées au second plan chez les investisseurs. Les gérants de fonds, par exemple, privilégient davantage les obligations et la dette privée. Nul doute, la conjoncture régionale n’a pas servi le marché. Malgré son bon comportement par rapport aux autres places de la région, le marché casablancais n’est plus que l’ombre de celui de l’année dernière. «Les résultats des entreprises cotées n’ont pas permis d’apaiser les craintes sur le contexte géopolitique dans la région», notent les analystes d’Attijari Intermédiation (ATI). Pour eux, la dissipation des tensions serait la principale clé de sortie de la léthargie de la Bourse. En attendant, celle-ci pourrait profiter de l’accalmie pour étoffer son offre. En dehors de la conjoncture, la physionomie même du marché ne semble pas propice à un rebond. L’introduction en Bourse de Stroc Industrie, par exemple, sera neutralisée par le retrait de Berliet Maroc. Aussi, rallier plus de 70 sociétés à la cote d’ici 2015 semble peu réaliste, puisqu’en 2010 dans un contexte plus favorable, le marché n’a enregistré que deux introductions.
Les cessions des parts d’IAM et Lesieur Cristal prochainement sont attendues avec impatience. Mais, «il ne s’agit pas vraiment de papier frais car les investisseurs ont déjà des expositions sur ces valeurs. C’est juste un flottant supplémentaire», relève un analyste.
Autrement dit, la Bourse devrait relancer son opération de charme envers les entreprises, surtout les PME. Cela passe notamment par la facilitation des conditions d’accès pour certaines d’entre elles. Aujourd’hui, «les conditions d’accès au marché sont draconiennes pour certaines entreprises désireuses d’aller en Bourse», souligne un professionnel. L’idée d’un marché dédié au PME a longtemps circulé mais reste confiné à ce stade pour l’instant. De l’avis des professionnels, l’on pourrait mettre en place un marché alternatif où seuls les institutionnels pourraient y investir compte tenu de son caractère risqué. Ce serait en quelque sorte une antichambre aux principaux marchés de la Bourse. Encore faut-il une révision des textes pour permettre la création de ce genre de compartiment.
L’adoption d’autres textes qui traînent encore dans les tiroirs, notamment sur le prêt emprunt de titres, le marché à terme devrait donner plus de profondeur au marché. L’application du texte sur le prêt emprunt de titre pourrait, par exemple, «permettre de contrebalancer le pouvoir de certains institutionnels sur le marché», explique un analyste.

Subvention


LA Bourse fait un nouveau pas vers les PME. Après la caravane, elle propose un deal qui ne manque pas d’intérêt pour cette catégorie d’entreprises. La Bourse va subventionner jusqu’à hauteur de 500.000 DH les PME qui introduiront à la cote au moins 20% de leur capital par augmentation de capital.  La subvention bénéficiera aux PME dont les fonds propres ne dépassent pas 50 millions de DH. A noter qu’aujourd’hui, ces entreprises ne pèsent que 2% de la capitalisation boursière.


F. Fa

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc