×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Tanger/Amendis
Bientôt la révision du contrat de gestion

Par L'Economiste | Edition N°:3550 Le 13/06/2011 | Partager
Actions en faveur de la clientèle
Premier compteur prépaiement en milieu urbain

Amendis Tanger est à l’écoute de ses clients. C’est en tout cas le message que le gestionnaire délégué de la distribution d’eau et d’électricité veut faire parvenir. Lors d’une rencontre avec la presse, la semaine dernière, Amendis a présenté ses actions pour regagner la confiance de sa clientèle.
C’est le cas d’un plan d’action qui a été validé dernièrement, selon Amendis par le Comité de Suivi. Il annonce plusieurs actions dont l’amélioration de la qualité de service et du traitement des réclamations, mais surtout le lancement immédiat de la révision du contrat de gestion déléguée. Révision qui devrait permettre, selon Amendis, une refonte de la structure tarifaire pour une «meilleure adéquation» des tarifs avec la capacité financière des clients.
En attendant la révision du contrat, des actions concrètes ont été entamées. C’est le cas du compteur électrique à prépaiement, une nouveauté en milieu urbain au Maroc. Ce compteur fonctionne à la manière des GSM prépayés et se recharge avec des cartes à prépaiement qui seront disponibles dans les agences d’Amendis. Cette formule sera réservée aux clients situés dans un quartier pilote de la ville de Tanger, selon Abdenbi Attou, directeur d’Amendis Tanger. Tout client résident dans ce quartier et affichant une consommation mensuelle inférieure à 150 kilowatts-heure pourra en faire la demande gratuitement. Leur implantation est prévue à partir d’août 2011. Selon Amendis, ce nouveau compteur permettra aux usagers de mieux cerner leur consommation d’énergie et de la gérer en fonction de leurs besoins.
L’autre nouveauté reste, l’élargissement du réseau et des possibilités de paiement qui inclura les guichets automatiques de la Banque populaire. Le réseau Jiwar, (cf. leconomiste.com) va connaître lui aussi des améliorations dont la plus importante sera sa gratuité. En effet, depuis son lancement, ce service de règlement était assorti du paiement de 2,50 DH par facture. Depuis le 20 avril, Amendis a pris en charge ces frais.
D’autre part, dès ce mois de juin, la facture d’Amendis fera sa première mue depuis son lancement en 2002. Elle comportera des informations supplémentaires, dont un histogramme pour informer le client sur les tendances de sa consommation.

 

Compteurs


Sur un autre registre, Amendis se dit sensible au problème de la facturation, surtout pour les factures à faible montant. Sur ces dernières, le montant des redevances fixes peut s’élever jusqu’à 50 % du total. Pour rassurer ses clients, Amendis prévoit de changer les compteurs triphasés (quatre fils) par des compteurs monophasés pour les clients éligibles qui en feraient la demande. Ces derniers doivent en particulier avoir une consommation inférieure à 100 kilowatts-heure par mois. Cette manière de procéder devrait permettre de réduire les redevances fixes à payer. Ces actions permettront également à Amendis de mieux gérer son image auprès des clients lourdement entamée, après la vague de protestations populaires de l’après-20 février.


De notre correspondant, Ali ABJIOU

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc