×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Emploi: Prévisions en hausse dans le BTP

Par L'Economiste | Edition N°:3547 Le 08/06/2011 | Partager
Mais sous-utilisation de la capacité de production
L’infrastructure routière alimente les commandes

Source: HCP
L’enquête du HCP montre que la capacité productive des entreprises a été sous utilisée au cours du 1er trimestre 2011, de près de 31% dans le BTP et de 21% dans l’industrie de transformation

Les chefs d’entreprises sont optimistes pour ce deuxième trimestre. Ceux sondés par le Haut commissariat au plan (HCP) tablent sur une amélioration, sinon une hausse de l’activité. Dans le bâtiment et travaux publics, un opérateur sur deux prévoit une hausse de l’activité alors que 44% parlent de stabilité et seulement 6% s’attendent à une baisse. Un pronostic qui intervient au moment même où plusieurs marchés de l’Etat avancent au ralenti puisque les procédures s’allongent alors que d’autres appels d’offres ont été tout simplement annulés ou gelés pour des raisons économiques (cf. www.leconomiste.com). Le budget doit faire face aux charges de la compensation et, depuis le mois de mai, à la hausse des salaires. Cette dernière nécessitera 8,6 milliards de dirhams annuels. Pour cette année, elle interviendra à partir du mois de juin et donc l’on s’attend à une augmentation de la masse salariale de près de 5 milliards de dirhams.
Le BTP poursuit donc le trend haussier entamé au cours du premier trimestre 2011. Car, pendant cette période, 40% des dirigeants interrogés ont déclaré une augmentation de leur activité, 33% une stabilité et 27% une baisse. La reprise est particulièrement constatée au niveau des travaux publics, notamment la «construction de chaussées routières et de sols sportifs», la « menuiserie bois et matières plastiques» et la «réalisation de réseaux».
Le secteur manufacturier serait sur la courbe observée au premier trimestre. Une amélioration de la production est attendue dans les industries agroalimentaires, les produits de la chimie et de la parachimie et les produits issus de la transformation des minéraux de carrières.
Dans les mines, la hausse proviendrait d’une progression conjuguée de la production des «minerais métalliques» et de la production des «minéraux non métalliques». En revanche, seule la production du secteur de l’énergie connaîtrait une baisse en raison du recul de la production du pétrole raffiné. Et ce, après un premier trimestre marqué par une hausse au niveau de cette rubrique.
En tout cas, durant le premier trimestre 2011, la capacité productive des entreprises a été sous utilisée de près de 31% dans le BTP, 21% dans l’industrie de transformation, 13% dans les mines et 11% dans l’énergie. Selon le HCP, la sous-utilisation de la capacité de production industrielle varie de 9% au niveau de la branche «habillement à l’exclusion des chaussures» à 41% dans la branche bois, articles en bois, vannerie et meubles.
Par rapport à l’emploi, les chefs d’entreprises prévoient une hausse des effectifs employés dans l’énergie et le BTP contre une baisse dans les mines. Dans l’industrie de transformation, l’on table sur une quasi-stabilité des effectifs.
K. M.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    abonn[email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc