×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Automobile: Le premier hybride enfin au Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:3547 Le 08/06/2011 | Partager
Toyota lance la Prius à partir de 295.000 DH
Objectifs de vente: 120 véhicules par an
50% de consommation de carburant

La Prius est une berline de 4 portes avec une malle séparée. Capable de rivaliser avec n’importe quelle familiale, elle passe en douceur de 0 à 100 km/h en 10,4 secondes et atteint en vitesse de pointe 180 km/h (Ph. Toyota du Maroc)

«Maintenant, vous pouvez respirer». C’est la promesse qui accompagne le lancement de la Toyota Prius au Maroc. Ainsi, il est désormais possible de conduire écolo. En effet, la motorisation hybride fait son entrée sur le marché par le biais de Toyota. Le constructeur nippon multiplie les campagnes publicitaires pour augmenter l’intérêt autour de son dernier-né, la Prius 3. La voiture la plus vendue au Japon sera commercialisée en 3 finitions avec un modèle de base bien garni: 9 airbags, clim auto, feux arrières LED... Fort d’une expérience mondiale de 15 ans dans la technologie hybride, Toyota revendique le leadership sur ce segment. Avec une émission de CO2 de 89 g/km, la japonaise espère contribuer à la baisse de la pollution. Toutefois, elle conserve de bonnes performances en développant 136 ch pour une consommation de 3,9 l/100 km. «La motorisation de la Prius lui permet de faire une économie de consommation de 50% par rapport à une voiture comparable», explique Adil Bennani, directeur général de Toyota Maroc. Concrètement, la Prius est dotée d’un moteur thermique essence de 1.8 litre et d’un moteur électrique de 81 ch (60kW). Le moteur électrique opère lorsque la vitesse ne dépasse pas les 50 km/h et sur une distance de 2 km. Au-delà, le thermique entre en action. Les deux mécaniques travaillent en tandem pour doper l’accélération. Lors du freinage régénératif, le moteur électrique se comporte comme un générateur de forte puissance, en récupérant l’énergie cinétique sous forme électrique pour recharger la batterie. Ainsi, celle-ci se recharge toute seule. Du coup, pas besoin d’une alimentation électrique externe.
La Prius est une berline de 4 portes avec une malle séparée. Capable de rivaliser avec n’importe quelle familiale, elle passe en douceur de 0 à 100 km/h en 10,4 secondes et atteint en vitesse de pointe 180 km/h. Les courses de voitures, ce sera pour une autre fois!
Les trois finitions proposées au Maroc affichent un prix qui varie entre 295 et 375.000 DH, soit un cran en dessus du prix d’une berline de la même catégorie. Toutefois, «ce prix n’aurait jamais pu être atteint sans le passage à un droit de douane de 2,5% au lieu de 25%», précise Bennani. Avec ce prix, Toyota table sur 120 unités écoulées en une année pleine. La cible serait une clientèle friande de nouveautés technologiques, soucieuse de l’environnement et relativement peu sensible au prix.
Le constructeur rassure sur un éventuel surcoût d’entretien dû à cette nouvelle technologie. Toyota propose des contrats d’entretien sur 3 ans qui tournent autour de 10.000 DH. Cependant, en dehors de la maison Toyota, il sera difficile de confier sa voiture hybride à un simple mécanicien. Parmi les options, figure l’affichage tête haute. Il permet de projeter à la base du pare-brise des informations directement liées à la marche du véhicule: vitesse, aide à la conduite…
Ilham BOUMNADE
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc