×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Evénement

La guerre des smartphones s’intensifie

Par L'Economiste | Edition N°:3547 Le 08/06/2011 | Partager
L’i-phone 5 arrive à l’automne chez Maroc Télécom
Les négociations sont en cours avec Apple

LA guerre des téléphones intelligents, les fameux smartphones, à laquelle se livrent les opérateurs télécoms dans le monde, gagne désormais le Maroc. L’enjeu tient certes à la hausse du revenu moyen, mais aussi et surtout, à l’image de marque. Maroc Télécom annonce le lancement à l’automne prochain, vers fin novembre début décembre, de l’i-phone 5. L’opération interviendra simultanément avec le lancement mondial du dernier modèle de l’i-phone. Les responsables de l’opérateur ne s’en cachent pas: Il s’agit clairement d’une riposte à Méditel qui vend dans son réseau l’i-phone 4 depuis quelques semaines. La compétition, c’est aussi une bataille de l’image, car les utilisateurs des smartphones sont non seulement d’importants pourvoyeurs de revenu, mais ont aussi la particularité d’être des consommateurs «fashion». Ceux de l’i-phone migrent presque systématiquement à la version la plus récente. Selon les estimations, il y aurait au total, 30.000 abonnés qui utilisent les terminaux intelligents au Maroc.
Le marché des smartphones est entré en ébullition depuis l’introduction des premiers terminaux Blackberry en 2010. Il s’est vendu l’an dernier plus de 22.000 Blackberry toutes références confondues, dans le réseau de Maroc Télécom et plus de 25.000 terminaux Android principalement du Coréen Samsung. Comme en Europe et aux Etats-Unis, la compétition des smartphones au Maroc se joue essentiellement entre Apple (i-phone), RIM (Blackberry) et le groupe Samsung (Galaxy).
Pour l’instant, Maroc Télécom n’a pas encore fixé le prix de vente de l’i-phone 5. Même en l’adossant à un engagement de 24 mois, il ne devrait pas trop s’écarter des prix pratiqués à Derb Ghallef, qui sert généralement de baromètre tarifaire aux opérateurs télécoms.
C’est aussi par le canal de ce marché que les détenteurs des premiers téléphones i-phone se sont procurés le célèbre terminal d’Apple. Le marché marocain s’aligne par ailleurs sur la configuration que l’on trouve en Europe où l’i-phone est vendu par plusieurs opérateurs. L’exclusivité qui jadis, était accordée par Apple a été brisée par la Commission européenne.
Selon le cabinet Gartner, au premier trimestre 2011, les smartphones représentaient à eux seuls, une part de marché de près de 24 % de la totalité des ventes de mobiles, soit un terminal sur quatre vendu dans le monde.
A.S.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc