×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Mode: Le Ramadan, ça se prépare maintenant

Par L'Economiste | Edition N°:3542 Le 01/06/2011 | Partager
Les stylistes présentent les tendances pour le mois sacré
Le savoir-faire des artisans à l’honneur

Miss France 2011, Laury Thilleman, porte à merveille le caftan. Les recettes du défilé ont été remises à l’association «Itqan» qui œuvre pour la préservation du savoir-faire en matière de vêtements traditionnels

A quelques semaines du Ramadan, les stylistes rivalisent d’imagination pour offrir aux femmes marocaines des tenues traditionnelles originales. Résultat, un défilé haut en couleur présenté récemment à Casablanca. Intitulée «Tendances Ramadan», cette collection a été marquée par la présence de Laury Thilleman, miss France 2011. Organisé récemment par les Tissus Liliane, ce défilé, qui est à sa 6e édition, est devenu le rendez-vous incontournable de la mode traditionnelle au Maroc.
Des professionnels de la couture marocaine y ont participé: Bouchra Damoul, Achraf Makoudi, Nawal Laghzaoui, Sabah Lansari, Sanaa Radwani, Hanane Rahoui , Zahra Yaagoubi et Nisrine Yahi. Les stylistes ont été sélectionnés en raison de la qualité de leur travail sur les tissus et les accessoires. Au bout du compte, le public a eu droit à une belle collection sur laquelle souffle un discret vent d’histoire, celui de l’Empire ottoman et de la féérie de ses costumes.
Au total, 80 tenues ont été présentées par dix-huit mannequins marocains et étrangers.
Le défilé est aussi citoyen. Il soutient l’association «Itqane», œuvrant pour la sauvegarde du savoir-faire artisanal. Ainsi, les Tissus Liliane apportent leur aide à des jeunes femmes ayant validé leur formation. L’entreprise approvisionne les centres d’apprentissage pilotés par l’association en tissus et en fils. Elle parraine aussi la mise en place d’un cycle de formation en «aaqad» et en «sfifa» traditionnels. L’association «Itqane» a été créée en mai 2000 et se fixe pour objectif la sauvegarde, la valorisation et la promotion des métiers féminins.

Intissar BENCHERKOUN

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc