×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Climat des affaires: Trop de chantiers, peu de résultat

Par L'Economiste | Edition N°:3542 Le 01/06/2011 | Partager
Nécessité d’accélérer le rythme des réformes
L’abus administratif plombe toujours la marche de l’entreprise

Que de chantiers ont été lancés depuis l’institutionnalisation du Comité national de l’environnement des affaires (CNEA) en octobre 2010. Réglementation des affaires, simplification des procédures administratives, promotion de la médiation et de l’arbitrage, amélioration de l’attractivité du pays et lutte contre la corruption, autant de réformes lancées au cours des deux dernières années. Certaines d’entre elles ont fait l’objet de doléances de l’organisation patronale depuis plusieurs années. Mais pour le moment, l’essentiel est encore en phase de finalisation. Ce qui a amené le patron des patrons, Mohamed Horani, à «en recommander l’accélération du rythme». Tout en relevant le cadre exemplaire offert par le CNEA en termes de représentativité du secteur privé, le président de la CGEM n’a pas manqué d’attirer l’attention sur l’inertie qui s’est emparée des fonctionnaires, suite à la mise en place des mécanismes de lutte contre la corruption. «Certains fonctionnaires sont devenus de plus en plus réticents à assumer leurs responsabilités», dénonce Horani. C’est entre autres, l’effet pervers produit par la mise en place du portail anti-corruption. Car, l’abus administratif s’érige en tête des maux dont souffre l’entreprise marocaine. Lancé le 29 novembre 2010, ce portail a comptabilisé en début mai dernier 673 dénonciations dont 175 jugées recevables. Sur ce dernier chiffre, «66 cas relèvent de la corruption et le reste est assimilé à l’abus administratif», révèle Nizar Baraka, le ministre délégué chargé des Affaires économiques et générales.
Autre réforme lancée et jugée très importante en matière de financement de l’entreprise: le texte sur les délais des paiements. Bien qu’il se trouve encore dans les circuits d’adoption, le projet soulève déjà des critiques de la part des représentants du secteur privé. Ce qui dénote probablement un déficit de concertation. Sinon comment interpréter la réaction de Saloua Karkri Belkziz, membre du conseil d’administration de la CGEM, lorsqu’elle considère «que la réglementation de ce délai doit aussi s’appliquer à l’administration dans ses transactions avec le privé».
Or, en principe, le comité joue le rôle de plateforme de coordination des réformes entreprises par les différents départements ministériels. Il représente la quasi-totalité des ministères. Mais lors du dernier colloque dédié à la présentation du bilan, nombreux étaient les hauts responsables qui ont brillé par leur absence.


Rehausser l’image


Le programme d’action 2011 du comité national de l’environnement des affaires, se veut ambitieux et porte aussi bien sur des réformes à court terme que sur des chantiers d’ordre stratégique. Selon Nizar Baraka, Il se base essentiellement sur «les attentes et besoins exprimés par les opérateurs économiques nationaux, via les consultations et enquêtes menées par le comité. Il tient compte aussi des pratiques et recommandations des institutions internationales et en particulier, les agences de rating, la Banque mondiale et le forum économique mondial de Davos.
Deux nouvelles problématiques stratégiques seront intégrées aux travaux: l’amélioration de l’accès au foncier et la promotion de la compétitivité des régions. Pour le moment, les principales réformes en phase d’adoption concernent, le droit des affaires, les marchés publics, la loi sur la SARL et la résolution des litiges commerciaux.


A. G.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc