×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprise Internationale

Boeing débouté par l’OMC

Par L'Economiste | Edition N°:3533 Le 19/05/2011 | Partager
Airbus échappe à 5 milliards de dollars d’amende
Il relance sa cadence de production et se conforte en numéro un mondial

LE verdict est tombé. L’organisation Mondiale du commerce (OMC) a annoncé, mercredi 18 mai, sa décision en appel sur la plainte américaine contre les aides européennes à Airbus. Des aides largement contestées par l’américain Boeing.
« Une victoire pour l’Europe », clame le président d’Airbus, Thomas Enders.
A travers cette décision, l’OMC donne son feu vert, sans restriction, au partenariat public/privé avec la France, l’Allemagne, l’Espagne et le Royaume-Uni. L’organisation basée en Suisse avait condamné l’Union Européenne sur certaines aides qu’elles avaient fournies à Airbus. Confortant alors les plaintes des Américains qui dénonçaient une concurrence déloyale.
Au bout de six longues années de contentieux entre les deux géants de l’aéronautique, l’OMC a estimé qu’Airbus n’avait pas bénéficié de subventions illégales qui lui auraient permis, selon les accusations de Boeing, de le détrôner de sa place de numéro un mondial.
Les sommes en jeu sont considérables. Cette décision en faveur du géant européen lui évite une amende de plusieurs milliards de dollars. La facture du dossier A 380 représente, à elle seule, plus d’un milliard de dollars. Les prêts de l’A 350 accordés à Airbus se montent à quatre milliards.
L’Union européenne a d’ores et déjà engagé des poursuites contre les Etats-Unis, qu’elle accuse d’avoir soutenu illégalement Boeing. En mars, des juges avaient accusé l’américain d’avoir reçu cinq milliards de dollars d’aides des Etats-Unis. Les deux parties ont déposé un recours en appel. L’UE craignait qu’Airbus ne soit contraint d’arrêter de recevoir des aides publiques. Elle annonce finalement son intention d’augmenter la cadence de production de ses monocouloirs A320 de 36 à 42 appareils produits par mois à partir du quatrième trimestre de 2012.
Cette nouvelle cadence mensuelle augmentera régulièrement, à 38 appareils en août 2011, avant d’atteindre une production de 40 exemplaires au cours du premier trimestre 2012. L’avionneur revendique un carnet de commandes de plus de 2300 avions A320.
Au total, Airbus a livré 510 appareils en 2010, dont 401 de la famille A320. Il avait déjà livré 132 monocouloirs fin avril et pourrait bien dépasser en 2011 le nombre de livraisons de l’année dernière.

Houda SIKAOUI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc