×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Unilever relifte son identité visuelle

Par L'Economiste | Edition N°:1881 Le 22/10/2004 | Partager

. Les différents produits de la marque seront bien identifiés pour mieux informer les clients. Objectif, associer les produits au groupe et contrer l’informelUnilever Maghreb a décidé de redéfinir sa mission et de développer une nouvelle identité visuelle. Le fait marquant de la nouvelle mission est de capitaliser sur la notoriété du groupe et la décliner sur les différents produits. “Unilever est aujourd’hui fier d’apposer son nom de société via nouvelle identité et ses marques et se fixe un nouveau défi, celui d’associer les marques au groupe”, soulignent les responsables. L’objectif est de mieux informer les consommateurs sur l’identité d’Unilever et sur ses activités afin de mieux renforcer les liens de proximité. Parallèlement, contrer l’informel. A cet effet, l’entreprise s’est fixé des axes stratégiques pour soutenir la nouvelle mission. Il s’agit d’un plan d’actions pour consolider les acquis et démontrer l’intérêt que l’entreprise porte aux consommateurs, ajoute-t-on auprès d’Unilever Maghreb. La nouvelle démarche s’inscrit dans une politique orientée marché. L’entreprise a déjà arrêté un certain nombre d’actions. Parmi ces dernières, figure la continuité dans l’amélioration des produits et services. Unilever compte poursuivre sa croissance sur l’activité détergents tout en développant des marques et produits dans l’agroalimentaire. Par ailleurs, le groupe compte soutenir le portefeuille de ses marques leader avec une connaissance profonde des consommateurs et des marchés. “L’enracinement dans les cultures locales et la connaissance des marchés où il est implanté constituent le fondement de la croissance d’une multinationale multilocal”, est-il ajouté. Autre action en cours, la capitalisation sur la confiance et la transparence. Enfin, s’adapter aux évolutions mondiales et aux besoins croissants des consommateurs. Rappelons que le groupe est fortement représenté dans les pays émergents.Au Maghreb, le groupe est implanté depuis de nombreuses années dans deux principaux secteurs, l’hygiène et l’agroalimentaire. Au total, le groupe compte 5 unités de fabrication au Maghreb, dont deux usines au Maroc, deux en Tunisie et une en Algérie. Ce qui a permis, selon le groupe, de générer 1.100 emplois directs dont plus de la moitié au Maroc avec 580 emplois. Viennent ensuite la Tunisie qui compte 300 employés et l’Algérie avec 260. La particularité de ce marché maghrébin est qu’il recèle d’un important gisement de croissance.En témoigne la croissance régulière que réalise le groupe en termes de chiffre d’affaires. Ainsi, entre 1990 et 2003, le groupe a pu multiplier son chiffre d’affaires par 5. Aujourd’hui, le chiffre d’affaires dépasse les 200 millions d’euros dans la région.


Carte de visite

Fondée en 1930 de la fusion du néerlandais Margarine Unie et du fabricant de savon britannique Lever Brothers, le groupe est implanté aujourd’hui dans plus de 90 pays avec une activité répartie à 43% en Europe, 23% en Amérique du Nord et 34% sur le reste du monde. Selon le groupe, “la société compte 150 millions de consommateurs chaque jour dans plus de 150 pays et emploie 234.000 collaborateurs” et ce, avec un chiffre d’affaires de 43 milliards d’euros, dont 56% réalisés par les produits alimentaires et 44% sur les produits d’hygiène et d’entretien. A.R.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc