×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Sida: L’OMS tire la sonnette d’alarme

Par L'Economiste | Edition N°:1770 Le 18/05/2004 | Partager

. La maladie a tué près de 20 millions de personnesL’Assemblée mondiale de la santé, qui réunit les 192 Etats membres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), examinera, au cours de cette semaine, plusieurs questions de santé cruciales. L’Assemblée, qui a commencé hier 17 et se prolongera jusqu’au 22 mai, est l’organe directeur suprême de l’OMS. Elle doit étudier les mesures à prendre pour combattre le VIH/sida et améliorer la sécurité routière dans le monde entier. Une proposition de stratégie pour l’alimentation et l’exercice physique et la santé sera débattue. L’ordre du jour comporte aussi l’éradication de la poliomyélite, la lutte antirougeole et le SRAS. Les anciens présidents Kim Dae Jung (République de Corée) et Jimmy Carter (Etats-Unis d’Amérique) prononceront des allocutions.Dans son rapport de l’année 2004, publié la semaine dernière, et qui retrace l’évolution du sida dans le monde, l’OMS indique que cette maladie a déjà tué plus de 20 millions de personnes et est devenue la principale cause de décès et de perte d’années de vie productives chez les adultes âgés de 15 à 59 ans dans le monde. On estime qu’aujourd’hui 34 à 46 millions de personnes vivant avec le VIH/sida. Sans traitement, elles disparaîtront prématurément, et le plus souvent dans la souffrance. En 2003, trois millions de personnes sont décédées et 5 millions ont été contaminées. Près de 6 millions d’habitants des pays en développement vont mourir dans un proche avenir s’ils ne reçoivent pas un traitement: or, seuls 400.000 d’entre eux étaient soignés en 2003.Le rapport indique également que les coûts économiques et sociaux à long terme du sida ont été gravement sous-estimés dans de nombreux pays. Des projections font maintenant craindre le pire. Si certains pays d’Afrique subsaharienne ne parviennent pas à endiguer l’épidémie, ils seront menacés par un désastre économique, et cela dans une large mesure parce que le sida affaiblit et tue des adultes à la fleur de l’âge, privant les communautés de médecins, d’enseignants et de juristes, d’agriculteurs, de mineurs et de policiers, et laissant les enfants orphelins.Par ailleurs, le Dr Lee Jong-wook, directeur général de l’OMS, a déclaré lors d’une séance d’information tenue hier lundi «qu’il y avait de nombreux défis à relever en matière de santé, dont la détection des maladies émergentes, la lutte contre les maladies qui nous assaillent depuis des décennies, et les risques liés à un régime alimentaire malsain».


France: Réforme de la santé

LE gouvernement français engage des consultations pour tenter de trouver, d’ici l’été, une réforme du système d’assurance sociale, véritable gouffre financier avec plus de 30 milliards d’euros de déficit et cible d’abus et de fraudes.En tête des options retenues par le gouvernement figurerait la hausse d’un impôt baptisé Contribution sociale généralisée (CSG). Le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin n’a pas écarté l’idée, tout en souhaitant que ce ne soit pas «un préalable» à la réforme. Relever d’un point la CSG suffirait en soi à fournir 9 milliards d’euros, mais le ministre de l’Economie et des Finances, Nicolas Sarkozy, s’est dit «très réservé» sur une telle mesure en raison de son «impact récessif» sur une économie française tout juste convalescente. Le ministre de la Santé Philippe Douste-Blazy envisagerait également de proposer le paiement d’un euro ou deux par acte médical. M. Ak.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc