×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Séisme d’El Hoceïma
238 millions de DH collectés au 20 mai

Par L'Economiste | Edition N°:1773 Le 21/05/2004 | Partager

. Pour le classement des organismes collecteurs, c’est la Trésorerie générale qui arrive en tête avec 106,6 millions de DHLES Marocains ont répondu massivement à l’élan de solidarité en faveur des sinistrés du séisme d’Al Hoceïma. Ils étaient plus d’un million à mettre la main à la poche. Au 20 mai, ils ont contribué à hauteur de 238, 4 millions de DH. C’est Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al-Maghrib, qui a dévoilé ce montant collecté dans le cadre du compte 101. Cette sortie publique du wali s’explique par un souci de transparence qui entoure l’opération de solidarité. “C’est la première fois qu’on donne des éléments sur un compte ”, a-t-il précisé au cours d’une conférence donnée au siège de la Banque centrale. Ces fonds serviront à la reconstruction de la région dévastée par le tremblement de terre. Cette même transparence devra accompagner le programme d’emploi de ces fonds dans la reconstruction. Le gouvernement y veillera. Le wali en est sûr. Par ailleurs, il a rappelé que le compte demeure ouvert jusqu’à nouvel ordre. Ainsi, les dons effectués par les personnes physiques ont varié de 1 DH à 3 millions de DH. Les dons unitaires reçus des personnes morales au Maroc ont atteint un maximum de 2,7 millions de DH. Les versements les plus importants ont été enregistrés le 30 avril avec 100 millions, le 27 février 21 millions et le 11 mars 18 millions de DH. Pour le classement des organismes collecteurs, c’est la Trésorerie générale qui arrive en tête avec 106,6 millions de DH, soit 44% du montant global. Cette part correspond-elle au prélèvement d’une journée de travail des fonctionnaires y compris les enseignants comme décidé par le gouvernement au lendemain du séisme? Le wali n’est pas en mesure de confirmer cette information. Selon lui, les Marocains ont contribué bénévolement par ces dons. Une chose est sûre: les dons devaient être volontaires et non obligatoires. Les instructions royales reçues directement par Jouahri ont été dans ce sens. Rappelons que les fonctionnaires ont découvert ces prélèvements dans leur fiche de paie du mois d’avril. Beaucoup affirment n’avoir à aucun moment été consultés pour l’accord de principe. Et que les centrales syndicales avaient diffusé un communiqué commun où elles annonçaient offrir une journée de travail par solidarité avec les sinistrés d’Al Hoceïma. La TG est suivie par Bank-Al Maghrib qui a collecté 81,1 millions de DH et le secteur bancaire près de 44,5. Quant à Barid Al-Maghrib, il a réuni près de 6,3 millions de DH. Le wali est formel: les dons en nature (tentes, couvertures, médicaments…) ne sont pas pris en compte. Idem pour les pays ou les organismes étrangers qui ont annoncé l’envoi de dons. Ces donateurs n’ont pas encore envoyé les chèques. Des procédures spécifiques à chaque pays pour la dépense sont à l’origine de ce retard (Espagne, Italie, Arabie saoudite…). Par contre, d’autres pays ont participé à cet élan de solidarité via leur ambassade à Rabat. M. C.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc