×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Scission à la Fédération de l’immobilier

    Par L'Economiste | Edition N°:1914 Le 10/12/2004 | Partager

    . Des groupes de promotion dont Addoha et Chaâbi veulent créer leur propre fédération . Selon la FNI, aucune demande de départ n’a été déposée Décidément, rien ne va plus à la Fédération nationale de l’immobilier (FNI). Trois semaines après l’élection de son nouveau bureau, la FNI est déjà scindée en deux. Et ce sont principalement les promoteurs immobiliers de Casablanca qui sont à l’origine de ce mouvement. Réunis sous la bannière de l’Association des lotisseurs et promoteurs immobiliers de Casablanca (Alpic), ils reprochent au nouveau bureau d’avoir manipulé les élections “pour sauvegarder des intérêts particuliers”, indique un communiqué de l’Alpic (cf. leconomiste.com). Allusion est faite à la bagarre pour le marché du logement social qui oppose les différentes sociétés de promotion immobilière de la Fédération. Des promoteurs voient d’un très mauvais œil “le lobbying exercé par certains groupes pour accaparer les programmes de logements sociaux”, souligne l’Alpic dans le même communiqué. Saïd Sekkat, membre du bureau de cette association, estime qu’au-delà des interrogations qui entourent l’élection du nouveau bureau, la création d’une nouvelle fédération s’impose. “La FNI regroupe en plus les promoteurs, les notaires, les experts en immobilier, les architectes et les géomètres. Tous ses professionnels ont leurs ordres ou chambres respectifs qui défendent leurs intérêts, mais pas les promoteurs”, explique-t-il. C’est dans ce sens qu’une quinzaine de sociétés de promotion immobilière dont les groupes Chaâbi, Addoha et Al Mawlid ont signé un accord visant “la constitution d’un comité chargé de définir les modalités de création d’une nouvelle fédération”, note le communiqué.La nouvelle structure entend “contribuer à l’élaboration des textes législatifs et réglementaires régissant l’immobilier surtout en matière d’habitat insalubre”, indique la même source. L’Economiste n’a pu recueillir les avis de l’actuel président de la FNI, Jaouad Bennani, et son premier vice-président, Rachid Jamaï, car tous deux accompagnent le Premier ministre Driss Jettou dans sa tournée en Inde. Cependant, la fédération, par la voix de son secrétaire général, Mustapha Allali, affirme “qu’aucun promoteur membre de la fédération n’a exprimé le désir de la quitter”. Et Allali d’ajouter: “Des promoteurs se sont abstenus de participer aux élections du 22 novembre dernier, certains ont même refusé l’invitation de faire partie du bureau de la FNI. Ils n’ont pas le droit de dire après que les élections ont été manipulées”. D’ailleurs, la fédération a adressé à L’Economiste une réaction aux accusations de l’Alpic qui a été publiée mercredi 8 décembre. Selon le secrétaire général de la fédération, si une nouvelle fédération est créée, elle n’aura pas de portée nationale. Car, dit-il, la FNI est et sera toujours considérée comme l’unique interlocuteur officiel de tous les intervenants dans l’acte de bâtir du fait même de son appartenance à la CGEM.


    Les dissidents

    Les sociétés de promotion immobilière dissidentes sont: Moline Edifoncia; groupe Al Mawlid; groupe Chaâbi LilIskane; groupe Addoha; groupe Chaimaa; Holding Ynna; groupe Essalam; groupe El Ayoubi Fal; groupe Driss Alaoui; groupe Bennani; groupe Jet Sakane; société Lamzia Immobilier; groupe Najila; société Rochda et la société Immocor. A travers son communiqué, l’Alpic a lancé un appel à tous les promoteurs du Maroc pour se joindre à ce groupe de contestataires dans le but de créer une nouvelle fédération. Celle-ci sera destinée à la défense des intérêts propres aux promoteurs immobiliers.Naoufal BELGHAZI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc