×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Salon de l’aéronautique: Gros contrats signés à Dubai

Par L'Economiste | Edition N°:1662 Le 15/12/2003 | Partager

. Les commandes avoisinent les 8 milliards de dollarsD’importants contrats ont été annoncés au Salon de l’aéronautique de Dubai, notamment avec le Qatar qui veut se doter d’un aéroport à grande capacité.Au total, ce sont des contrats de plus de 7,5 milliards de dollars qui ont été conclus lors de cette manifestation.Parmi eux, figure l’accord entre Airbus et Qatar Airways pour une commande d’appareils d’une valeur de quelque 3 milliards de dollars.«Qatar Airways a signé avec Airbus une commande ferme pour deux A380, avec des options pour deux autres, ainsi qu’une commande ferme pour deux long-courriers A340-600, avec des options pour huit autres», précise Noël Forgeard, président du consortium européen. Pour sa part, Akbar al-Baker, président de Qatar Airways, a déclaré que ce contrat «fait partie de l’accord-cadre de 5,1 milliards que nous avions signé à Paris». Qatar Airways, qui revendique le plus fort développement parmi les compagnies mondiales, dispose d’une flotte composée uniquement de 27 Airbus, qu’elle veut porter à 52 d’ici à 2008.Son président avait annoncé que sa compagnie lancerait un appel d’offres pour la construction d’un nouvel aéroport à Doha, d’un coût de 2,5 milliards de dollars et d’une capacité d’accueil de 50 millions de passagers d’ici 2015.Il a aussi présenté un contrat de 180 millions de dollars pour l’acquisition de deux avions auprès du Canadien Bombardier Global Express.Par ailleurs, la compagnie Emirates de Dubai a annoncé une commande ferme de 199 réacteurs aux fabricants américains General Electric et Pratt and Whitney pour ses 45 futurs Airbus A380. Les premiers A380 devront être livrés en 2006. Emirates s’est également approvisionnée auprès de General Electric Aircraft pour 245 millions de dollars. L’objectif est de construire une entité pour tester et effectuer la maintenance des réacteurs. Outre ses 45 A380, Emirates a également passé commande pour 26 Boeing 777, 20 A340-600 et 8 A340-500, pour un investissement total de 26 milliards de dollars.L’aéroport de Dubai a engagé un projet d’agrandissement de 4 milliards de dollars pour porter sa capacité d’accueil à 30 millions de passagers en 2010 et à 60 millions en 2020.Boeing a également annoncé à Dubai que Air Algérie lui avait commandé trois avions B737-800, le dernier-né du constructeur américain, pour environ 180 millions de dollars.(AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]miste.com
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc