×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Rumeurs sur le rachat de Commerzbank par BNP Paribas

Par L'Economiste | Edition N°:2084 Le 11/08/2005 | Partager

. Les deux parties se refusent à tout commentaire LE groupe bancaire français BNP Paribas a refusé de commenter les rumeurs émanant mercredi 10 août de la Bourse de Francfort qui font état du possible lancement d’une offre publique d’achat (OPA) sur la banque allemande Commerzbank dont le titre progresse fortement.“BNP Paribas ne commente jamais les rumeurs de marché”, a déclaré une porte-parole de la banque à Paris. Même réaction du côté de Commerzbank: “Nous ne commentons pas les rumeurs de marché”, a déclaré un porte-parole de la banque allemande.L’action de la troisième banque cotée allemande Commerzbank prenait 6,29% à 21,29 euros, sur un indice vedette Dax en hausse de 0,77%. Une offre de 30 euros par action équivaudrait à une prime de près de 50% par rapport au cours actuel de Commerzbank, selon les courtiers.La troisième banque cotée allemande fait de manière récurrente l’objet de rumeurs sur un rachat par un institut étranger. Le phénomène s’est encore amplifié après l’annonce récente de la reprise du numéo deux allemand HypoVereinsbank par l’italien Unicredit, qui laisse Commerzbank relativement isolée. La rumeur concernant BNP Paribas suscitait pourtant un certain scepticisme auprès des courtiers. “30 euros c’est beaucoup trop, c’est n’importe quoi. Cela ne ressemble pas à BNP Paribas”, commentait l’opérateur d’une grande banque européenne.“En revanche, cela pourrait être la banque espagnole BBVA, qui s’intéresse davantage au marché allemand”, ajoutait-il. D’autres courtiers notaient de leur côté que les volumes de courtage sur le titre Commerzbank sont particulièrement élevés depuis quelques jours, et que le cours ne cesse de monter, ce qui pourrait signaler qu’un investisseur a entrepris d’augmenter sa part dans la banque. Le scénario d’une offre d’achat ne peut donc être totalement exclu, concluait un opérateur.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc