×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Recensement: Résultats définitifs pour fin novembre

Par L'Economiste | Edition N°:1870 Le 07/10/2004 | Partager

. Les données socioéconomiques détaillées à l’automne 2005. Une enquête de vérification pour fin octobreCeux qui s’attendaient à l’annonce des résultats du recensement général de la population et de l’habitat devront prendre leur mal en patience. Les premiers chiffres relatifs à la population légale seront disponibles à la fin de novembre prochain. Quant aux données socioéconomiques détaillées, elles tomberont vers la fin de l’automne 2005. La publication de ces résultats se fera par étapes, a indiqué Ahmed Lahlimi Alami, haut-commissaire au Plan et pilote du recensement, lors d’une conférence de presse donnée hier à Rabat. Pour l’heure, un comité scientifique chargé du suivi de la tabulation et de l’analyse des résultats a été mis en place. Une première réunion a permis à ces experts de se mettre d’accord sur les modalités de fonctionnement de cette entité. Entre-temps, l’acheminement des questionnaires du recensement vers l’Administration centrale du Haut-Commissariat au Plan ne s’est achevé que le dimanche 3 octobre. L’exploitation de ces documents a démarré le lendemain. Pour cela, 146 opérateurs de vidéocodage ont été affectés au Centre de lecture automatique des documents. A ceux-là s’ajoutent 120 jeunes diplômés ayant participé au recensement qui ont été recrutés pour une période de 10 mois. Parallèlement, ce département met les dernières touches à une enquête post-censitaire qui se déroulera vers la fin octobre. Cette enquête a pour objectif de vérifier l’exhaustivité du recensement. Elle porte sur un échantillon de 12.000 ménages représentatif de l’ensemble de la population.Lahlimi est revenu également sur le coût du recensement, évalué à 428 millions de DH dont 97,8 millions délégués aux gouverneurs. Ce montant est inférieur au recensement de 1994 qui avait coûté à l’Etat 542 millions de DH. Il aura donc coûté 14 DH par habitant contre 21 DH en 1994, a rappelé Lahlimi. Quant à l’indemnisation du personnel, des avances sur services rendus ont été données. Ainsi, 104.000 mandats ont été établis, couvrant les périodes de formation et une partie du travail exécuté sur le terrain. La régularisation définitive est prévue pour fin octobre. Rappelons que 5.716 véhicules ont été nécessaires à la réalisation du recensement. 1.500 voitures appartiennent au parc de l’Etat et le reste a été loué par les autorités locales auprès du privé. Au cours du recensement, 62 incidents ont été relevés: 17 chutes, 11 agressions et autant d’attaques de chiens de garde. Curieusement, 19 de ces incidents ont eu lieu dans la capitale. Mohamed CHAOUI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc