×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Proche-Orient
Nouvelle initiative américaine

Par L'Economiste | Edition N°:1795 Le 22/06/2004 | Partager

William Burns, secrétaire d’Etat adjoint chargé du Proche-Orient, est attendu jeudi 24 juin dans la région pour des entretiens avec les responsables israéliens et palestiniens. C’est ce qu’a indiqué hier lundi l’ambassade américaine en Israël. L’émissaire américain doit se rendre aujourd’hui même au Caire où il évoquera l’initiative égyptienne pour assurer la sécurité à Gaza après un éventuel retrait israélien, avait indiqué dimanche une source officielle égyptienne. Burns, qui restera deux jours en Egypte, devra s’entretenir avec le chef de la diplomatie Ahmed Maher des «efforts égyptiens pour donner un élan au processus de paix. «Les entretiens porteront sur les modalités de l’implication de l’Egypte dans le maintien de la sécurité dans la bande de Gaza, à la suite du retrait unilatéral israélien prévu par le Premier ministre israélien Ariel Sharon, et qui devrait commencer en mars 2005», selon des sources diplomatiques. L’Egypte avait proposé d’envoyer 150 à 200 officiers de police pour entraîner une force palestinienne de 30.000 policiers destinés à combler le vide sécuritaire que créerait à sa frontière est le retrait israélien de ce territoire palestinien. Durant une visite éclair au Caire récemment, le Premier ministre palestinien Ahmad Qoreï avait appelé les Etats-Unis à apporter un appui «inconditionnel» à l’initiative égyptienne et Israël à des engagements pour la faire aboutir. Le responsable américain discutera également «des démarches américaines que Le Caire estime nécessaires pour garantir l’aboutissement de ses propositions», a ajouté le responsable. Le responsable américain Burns doit également participer en Egypte à une réunion du quartette international sur le Proche-Orient, qui regroupe, outre les Etats-Unis, l’Union européenne, l’Onu et la Russie. Un plan de paix élaboré par le quartette pour le règlement du conflit israélo-palestinien, la feuille de route, est resté lettre morte depuis son lancement en juin 2003. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc