×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Opération Casa-Basket au profit de 600 jeunes

    Par L'Economiste | Edition N°:1921 Le 21/12/2004 | Partager

    . Ils viennent des quartiers défavorisés et ont été encadrés par 3 joueurs des Chicago Bulls . Des terrains seront aménagés à travers tout le territoire de la Commune urbainePas moins de 600 enfants de différents quartiers de Casablanca vont pouvoir jouer au basket-ball à leur guise. En effet, après Casa-foot et Casa-athlétisme, l’opération Casa-Basket a été lancée, vendredi à la place Mohammed V. Elle vise, “l’encadrement sportif des jeunes et la promotion de ce sport”. A cette occasion, une convention d’une durée de dix ans a été signée par le wali de la région du Grand Casablanca, les présidents des conseils de la région, de la ville, de la Fédération royale marocaine de basket-ball (FRMBB), du Raja, du Wydad, du Club Municipal et du comité de jumelage Casablanca-Chicago.Agés de 11 à 16 ans et issus de quartiers défavorisés, les 600 jeunes bénéficieront d’un encadrement de la part des trois clubs. Il est également prévu l’organisation tout au long de l’année de rencontres dans les stades et espaces sportifs des différentes préfectures d’arrondissements et provinces de la wilaya avec la participation de soixante équipes dont quarante masculines et vingt féminines sous la supervision du Wydad, du Raja et du CMC.A l’issue de ces matches, soixante joueurs seront sélectionnés et répartis en trois groupes pour être pris en charge par les trois clubs alors que les préfectures des arrondissements et provinces distribueront les équipements et accessoires sportifs aux jeunes sélectionnés. Dix parmi les meilleurs effectueront un voyage à Chicago.En outre, le comité de jumelage Casablanca-Chicago s’engage à participer à la formation des encadreurs et des entraîneurs et à organiser un voyage d’entraînement dans la ville de Chicago au profit des entraîneurs les plus performants.Avant le lancement de cette opération, quatre encadreurs américains de la célèbre équipe des Chicago Bulls ont supervisé des entraînements au profit de 60 enfants et de 30 cadres nationaux des jeunes catégories.Qui l’eût donc cru? Sur le parking de la place Mohammed V , un terrain de basket-ball. Il a été réalisé le même jour, soit vendredi dernier, en un temps record : entre 6h et 11h30. Un record qui a laissé beaucoup de monde perplexe. Des matchs exhibitions s’y sont déroulés la même journée. Des jeunes de différents quartiers s’en sont donné à coeur joie. Il est vrai qu’ils jouaient devant un public averti où trois géants des Chicago Bulls suivaient leurs performances avec intérêt. D’autres joueurs handicapés physiques ont disputé, à leur tour, un match où l’émotion n’avait d’égal que le plaisir de les voir évoluer avec autant de conviction. Ils ont oublié leur handicap et disputaient âprement une partie entre copains.L’expérience de Casa-Basket doit, en principe, participer à l’insertion par le sport. Les jeunes n’auront plus de temps morts. Le sport est un palliatif, c’est connu, à toutes les formes de dérive. La ville de Casablanca est décidée à prendre en charge ses jeunes et à leur éviter de sombrer dans la délinquance. Des terrains de basket-ball seront ainsi aménagés à travers tout le territoire relevant de la Commune urbaine. Une initiative à laquelle s’associent des ONG, des bénévoles, la ville de Chicago, des clubs casablancais et aussi les autorités locales. A noter que la cérémonie de signature de la convention s’est déroulée en présence du secrétaire général du secteur du sport, Abderrahman Zidouh et du Consul général des Etats-Unis Casablanca, Roberto Powers.J. E. HERRADI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc