×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Nouvelle hausse des prix des cigarettes

Par L'Economiste | Edition N°:2081 Le 08/08/2005 | Partager

. Entre 50 centimes et 1 dirham . Mais aussi baisse pour certaines marquesMauvaise nouvelle pour les fumeurs, griller “une clope” coûte plus cher. La Régie des Tabacs a, pour la troisième fois consécutive, augmenté les prix des cigarettes. Les nouveaux tarifs sont applicables depuis le 1er août 2005. Cette hausse est accompagnée, fait inédit, d’une baisse de prix sur certaines marques. Altadis procède chaque année à des hausses des tarifs de vente de ses produits. Des augmentations justifiées dans la majorité des cas par le renchérissement du tabac sur le marché international ou encore par les déficits accusés par certaines catégories de tabacs, notamment le tabac brun. C’était du moins l’argument avancé lors de la précédente majoration. L’Economiste n’a toutefois pas pu obtenir de plus amples explications auprès de la Régie des Tabacs concernant cette récente hausse des prix, la plupart des responsables étant en congé.Globalement, la nouvelle grille des tarifs fait état d’une hausse de 1 dirham pour les marques Casa-sport, Kasbah, Favorites, Olympic rouge et Olympic bleue, Maghreb, Dakhla, Marquise, Louka, Marvel Anfa, Five Stars super et Koutoubia. Fortuna (20 DH), Gitane filtre (30 DH), Camel, Dunhil (33 DH), Kent (34 DH), Marlboro et Winston (32 DH), ne sont pas concernés par ce surcoût. Les autres catégories de tabacs, comme Nefha, muassel et Cigarillos, n’ont pas connu de modification dans leur prix. En revanche, la nouvelle tarification prévoit une baisse de trois dirhams pour les marques Gauloises blondes FF et Gauloises blondes lights, soit 22 Dh, contre 25 auparavant.Le marché du tabac au Maroc a généré, au cours de l’exercice 2003, un chiffre d’affaires d’environ 8 milliards de DH.Rappelons que la marque la plus populaire du marché, Marquise, détient une part de 37% en volume et 41% en valeur. Le tabac brun reste toutefois le plus consommé. Sa part de marché est d’environ 45% en volume et 19% en valeur en 2002. 66% du prix de vente représentent des taxes qui sont versées à l’Etat. Les augmentations successives arriveront-elles à dissuader les fumeurs? Pas si sûr. L’Angleterre, pays européen où les taxes sont les plus élevées, est le plus gros consommateur et celui où le marché noir est aussi le plus florissant.F. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc