×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Moulay Yaâcoub dévoile son plan d’action 2005

Par L'Economiste | Edition N°:1933 Le 06/01/2005 | Partager

. La province compte beaucoup sur l’aide de l’Etat Assainissement, voiries, éclairage public, pistes… tels sont les projets prioritaires figurant au plan d’action 2005 et nécessitant financement dans la province de Moulay Yaâcoub. S’étendant sur une superficie de 1.700 km2, à une altitude de 563,33 m du niveau de la mer, la province se caractérise par un relief accidenté composé de plateaux, de collines et de plaines extrêmement riches sur le plan agricole, ainsi que de montagnes dont le point culminant atteint environ 910 m (Zalagh et Tghat). Bref, elle dispose d’un paysage très varié, mais qui reste difficile exploitable en l’absence d’accès et de moyens à même d’encourager les habitants (137.200 âmes) à ne pas vider leurs douars. C’est un défi à relever, surtout que 98% de la population se sentent “enclavés”.De ce fait, la province de Moulay Yaâcoub s’inscrit entièrement dans le cadre des priorités nationales. Rappelons-le, ses besoins prévisionnels en pistes s’élèvent à près de 800 km, nécessitant une enveloppe budgétaire estimée à 312 millions de DH. Un budget que ne peuvent supporter les caisses de la province, ses ressources étant limitées. Donc, on a opté pour la réalisation d’un programme raisonnable et surtout réaliste. On a choisi des pistes qui relient plusieurs douars en même temps. Pour mettre sur pied ce projet, la province a sollicité un financement de l’Etat à hauteur de 68 millions de DH. Un financement qui sera réparti sur trois années (2004-2007) à raison de 18 millions de DH par an. Pour l’année 2005, les responsables de la province misent beaucoup sur l’aide du pouvoir central. Ils veulent lancer plusieurs chantiers. L’objectif étant de poursuivre le programme de développement, désenclaver les douars, faire avancer encore plus le taux d’électrification rurale, assurer la scolarisation, la santé… L’enveloppe budgétaire globale nécessaire à ces projets s’élève à plus de 20,5 millions de DH. De ce montant, 5,2 millions de DH seront consacrés à l’assainissement dans la commune de Moulay Yaâcoub et de Sebaa Rouadi. Une autre enveloppe de près de 4 millions de DH ira aux voiries (13 km). Pour les pistes et les vicinalités, on a prévu l’ouverture de constructions dans quatre localités sur une distance totale de 54 km pour un montant de 6 millions de DH. Concernant les établissements scolaires, la province a budgétisé 967.000 DH pour la réhabilitation et l’aménagement de 5 écoles.D’autre part, la province étudie la réalisation d’un projet baptisé le “Centre de Moulay Yaâcoub”. Ce projet envisage l’aménagement d’un ensemble commercial moderne à côté des thermes de Moulay Yaâcoub. D’ailleurs, la province veut faire des thermes de Moulay Yaâcoub et de Aïn Allah son cheval de bataille. De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI         

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc