×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Marrakech: Un golf de 18 trous à Louka

Par L'Economiste | Edition N°:1770 Le 18/05/2004 | Partager

. Ce n’est pas une blague, les études de faisabilité du projet sont bien avancéesUn golf à Loukaïmden pourra voir le jour en 2005. Les études de faisabilité pour ce projet sont bien avancées. L’idée est d’en faire un centre touristique sportif et culturel de la station pour les quatre saisons. Comme produit phare, le plus haut golf du monde de 18 trous (3.000 mètres de hauteur) sur le plateau et une résidence immobilière créée aux alentours. Ce qui nécessitera au moins 70 hectares. Parallèlement, les promoteurs du projet pourraient s’engager à mettre à niveau la station à travers des standards internationaux des activités sports d’hiver. Le projet a obtenu un accord de principe des autorités locales, selon le principe de location du terrain. «En réalité, tout le projet est basé sur le prix du loyer et des négociations avec la population locale, le plateau étant utilisé en automne pour le pâturage des éleveurs avoisinants», tempère Rachid Berrada (voyagiste marrakchi spécialisé dans le tourisme de montagne) et actionnaire avec deux autres associés françaises dans Atlas Engineering, promoteur du projet. . Ecomusée de la transhumanceLes promoteurs affirment ne pas avoir déterminé jusqu’à maintenant l’enveloppe financière. Mais l’investissement pour la première phase du projet (un golf de 18 trous, la construction d’un domaine immobilier et la prise en charge de la promotion du site) est estimé à 100 millions de DH. Y est inclus un écomusée de la transhumance qui capitalisera sur le moussem traditionnel de la région et qui se tient durant le mois de septembre. Rappelons que le plateau durant ce mois est un lieu de pâturage pour les éleveurs de la région. De ce fait, si le projet doit voir le jour, il devra trouver une solution aux villageois. En deuxième phase sont prévus l’équipement des pistes skiables en stations mécaniques et un restaurant en altitude, plus exactement à l’arrivée du télésiège actuel. Pour le ski, et d’après les études techniques, une gestion cohérente des pistes de Louka permettrait un enneigement supérieur à l’actuel. Ce qui augmenterait en temps et en qualité l’activité des sports d’hiver. L’approche technique envisage aussi l’enneigement artificiel, une solution adoptée par plusieurs autres stations internationales de ski. Cela nécessite des travaux d’aménagement à travers la création de retenues d’eau. Si le projet se réalise dans sa globalité, il devra relancer et résoudre tous les problèmes de la station. Jusqu’à maintenant, seuls quelques courageux s’y sont aventurés malgré l’absence de toute infrastructure. Dans le lot, la chaîne Kenzi qui détient le plus grand hôtel de la région, de petits établissements de la trempe de chez Juju, et des privés qui ont construit des chalets dans les montagnes, mis en location informelle selon les saisons. De par la saisonnalité de l’activité, la station tous clients confondus accueille lors d’une très bonne année, quelque 5.000 visiteurs par week-end et la période d’enneigement ne dépasse par les 120 jours. De notre correspondante,Badra BERRISSOULE

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc