×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Marrakech: La marque Mercedes fait son entrée

    Par L'Economiste | Edition N°:1780 Le 01/06/2004 | Partager

    . Le premier concessionnaire d’Auto Nejma a investi près de 10 millions de DHBonne nouvelle pour les propriétaires marrakchis de Mercedes. La marque s’installe enfin dans leur ville. Auparavant, ils devaient se rendre jusqu’à Casablanca pour le service après-vente. Auto Nejma, qui détient la carte Mercedes, Chrysler et Ssang Yong a désormais un concessionnaire à Marrakech. “Nous avons attendu longtemps pour trouver le bon partenaire qui va nous représenter sur place”, explique Faycal Benchakroun, directeur général d’Auto Nejma. Dans sa politique commerciale, le distributeur automobile privilégie les concessions plutôt que d’ouvrir des succursales, ajoute Benchakroun. Et le concessionnaire à Marrakech n’est autre que Adnane Benabdellah, ex Coca-Cola et homme d’affaires connu dans la ville. Il a inauguré vendredi dernier son showroom en grande pompe. Sis dans un quartier résidentiel (du côté de l’hivernage), le siège est sur 400 m2 où sont exposées les quatre marques. Un grand atelier de maintenance et de service après-vente a été aménagé dans la zone industrielle de Sidi Ghanem, opérationnel depuis quelques semaines déjà. Le magasin de pièces de rechanges aussi. “Les techniciens ont été formés à la technologie de chaque marque pour offrir un service répondant au standard haut de gamme que nous représentons”, indique Benabdellah. Sur place également, un autre magasin d’exposition pour les véhicules industriels a été aménagé par le concessionnaire qui a investi une dizaine de millions de DH pour l’ensemble.“A travers notre atelier, nous voulons offrir un confort supplémentaire à la clientèle de Marrakech”, insiste le concessionnaire. Pour cette première année, celui-ci table sur la vente d’une centaine de véhicules, toutes marques confondues (Mercedes Benz, Chrysler et Ssang Yong). Le dernier bijou de Mercedes est aussi exposé dans le showroom de Marrakech, la Mercedes SLK, modèle sorti au mois de mars. Depuis son lancement, deux voitures ont été vendues au Maroc. Ce bijou coûte la bagatelle de 700.000 DH. De notre correspondante,Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc