×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Lesieur met de nouveaux produits sur le marché

Par L'Economiste | Edition N°:1768 Le 14/05/2004 | Partager

. La société lance deux nouvelles huiles 100% soja et maïs. La gamme de Maxis’ est enrichie par un parfum de «rose». Lesieur mise sur l’innovation pour consolider sa notoriété sur le marché Du nouveau chez Lesieur. «L’innovation n’est plus un luxe mais bien une obligation envers les consommateurs», a souligné Ahmed Rahhou, PDG de Lesieur Cristal lors de la conférence de presse organisée le 12 mai 2004, pour annoncer le lancement sur le marché d’une nouvelle gamme de produits d’huiles et de détergents. Pour renforcer son positionnement “santé et raffinement”, la filiale agroalimentaire de l’ONA lance deux huiles: Sofia 100% soja et Cristal 100% maïs. Ces deux produits se joignent à Huilor 100% Tournesol et Lesieur plus enrichi en vitamines A et D. Le choix de ces deux graines «n’est pas fortuit», selon Saloua Bouhaddou, directrice Marketing de la société. Le soja et le maïs sont en effet très riches en vitamine E, qui a beaucoup de bienfaits pour la santé. D’ailleurs, les pré-études de lancement réalisées par Lesieur auprès des consommateurs ont démontré qu’ils étaient au fait des bienfaits nutritifs du soja et le maïs. Et ils ont émis le souhait de voir sur le marché des huiles produites à partir de ces matières.«La naissance de ces deux huiles végétales vise à offrir à nos utilisatrices un produit pour chaque utilisation, pour chaque goût et pour chaque bourse», a souligné Rahhou. Il note dans ce registre que la société est très attentive à ses prix d’approvisionnement en matières premières sur les marchés internationaux. La hausse des prix des intrants de Lesieur, comme dans le cas du soja, n’est répercutée sur les prix de vente que si elle s’inscrit dans une durée plus ou moins longue.La dynamique d’innovation dans laquelle s’est engagée Lesieur permet au passage de faire face à la concurrence de plus en plus ardue. Celle-ci se manifeste beaucoup plus au niveau des prix pratiqués par les nouveaux entrants qu’au niveau de la qualité et l’innovation. Pour se démarquer, Lesieur compte, dans le cadre de sa nouvelle stratégie basée également sur l’écoute et l’anticipation de la demande des consommateurs, lancer régulièrement de nouveaux produits. . Taux de pénétrationLa libéralisation du marché des huiles, considéré aujourd’hui comme mature et en plein essor, a vu l’arrivée de nouveaux outsiders, ce qui appelle de notre part vigilance et réactivité”, souligne Rahhou.Pour la gamme de nettoyants liquides, Lesieur Cristal veut renforcer le positionnement de Maxis’ maison. Décliné sous un nouveau parfum “la rose”, ce produit 100% marocain sera commercialisé en sachet de 50 ml, plus 20% gratuit. Là aussi, le choix du parfum n’est pas fortuit, puisque «le rose, rappelle Bouhaddou, est un parfum parfaitement ancré dans la culture et les traditions marocaines». Ce nouveau conditionnement vise les consommateurs aux revenus limités. Son prix de vente est de 1DH. Selon Rahhou, il s’agit d’un moyen d’augmenter le taux de pénétration du concept nettoyant liquide spécialisé chez cette catégorie.Par cet élan de diversification des produits, Lesieur Cristal cherche à asseoir sa position de leader sur le marché avec comme objectif premier “de faire de la santé et du bien-être du consommateur une priorité”.Bouchaïb EL YAFI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc