×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    La RAM actionnaire de la compagnie Air Cémac international

    Par L'Economiste | Edition N°:1914 Le 10/12/2004 | Partager

    . Le lancement de la future compagnie est prévu pour janvier 2005Les ministres des Transports de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac) ont fixé le lancement de la future compagnie aérienne communautaire Air Cémac pour le premier trimestre 2005, a-t-on appris le 8 décembre auprès du ministère gabonais des Transports. Réunis à Libreville, les ministres ont adopté un calendrier de négociation avec la compagnie Royal Air Maroc (RAM), partenaire «stratégique» de l’opération, qui doit permettre «la mise en place de la future compagnie de transport aérien dans notre zone avant la fin du premier trimestre 2005», indique le communiqué final de la réunion. Ce calendrier prévoit notamment, d’ici fin janvier 2005, «la signature d’un protocole d’accord avec Royal Air Maroc(...), la signature du pacte des actionnaires et la création de la future structure», poursuit le texte. Le schéma retenu lors de cette réunion prévoit la création d’un groupe qui pourrait être baptisé «Air Cémac International» et comprendra une «société de patrimoine», dont la RAM sera actionnaire à un niveau qui n’a pas été précisé, et «des filiales nationales», selon le communiqué final. «La société de patrimoine détiendra la flotte, les personnels techniques, l’ensemble des moyens communs et assurera la maintenance des avions. Ce schéma a été validé sans réserve par quatre des Etats membres de la Cémac (Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale), alors que le Cameroun a réservé sa réponse et que le Tchad n’a pas participé à la réunion. Le lancement officiel de la compagnie pourrait avoir lieu lors d’une réunion des chefs d’Etat de la Cémac programmée le 11 février prochain à Libreville.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc