×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    La CNOPS veut fermer sa clinique Dubois Rocquebert

    Par L'Economiste | Edition N°:2084 Le 11/08/2005 | Partager

    . L’unité de soins est déficitaire . Le nouveau patron de la Caisse veut fermer un robinet qui profite essentiellement aux médecins . Les 120 salariés s’inquiètent de leur sortC’est imminent. La fermeture de la clinique mutualiste Dubois Rocquebert, à Rabat, sera certainement décidée lors de la tenue du prochain conseil d’administration de la CNOPS en septembre.“La cause en est la situation déficitaire de la clinique, qui se détériore d’année en année”, souligne Adnane Abdelaziz, le nouveau directeur de la Caisse. Pour lui, la continuité de la clinique ne sert que les intérêts d’une minorité. Allusion faite essentiellement aux médecins qui y pratiquent. “Ces derniers cumulent deux fonctions à la fois puisqu’ils exercent en même temps au CHU”, indique Abdelaziz. Ce qu’il faut savoir, c’est que sur les 75 DH que le patient paye pour une consultation, 50 DH reviennent au médecin. “Alors que la part de la clinique est limitée à quelque 2,5 DH, ce qui ne couvre même pas les frais de gestion”, souligne le DG de la Caisse. Le reste correspond aux impôts. En outre, “les arriérés de paiement de caisse ont également été à l’origine de la détérioration de la situation de la clinique”, indique une source proche du dossier. Par ailleurs, l’abandon de la gestion de la clinique n’est pas un choix, mais une obligation dictée par l’article 44 de la loi 65-00 portant code de la couverture médicale de base. Ce dernier interdit aux caisses d’assurance maladie de cumuler la fonction d’assureur et celle de producteur de soins. La loi leur donne un délai de 3 ans pour se conformer à cette obligation.Toutefois, c’est le devenir de quelque 120 familles qui est en jeu. Il s’agit du nombre du personnel paramédical et administratif travaillant à la clinique. Ces derniers avouent être très inquiets quant à leur sort. Désespérés, ils ont même envoyé le 5 août une pétition au Cabinet royal. Le directeur de la Caisse, de son côté, assure qu’il n’y aura pas de licenciement. “La CNOPS, dans le cadre de son expansion, a besoin de ce personnel”, souligne ce dernier. Il est, en effet, prévu la réinsertion du personnel ayant une formation paramédicale ou médicale dans la structure de contrôle médical. Cette unité devrait remplacer l’actuelle clinique. A côté, la CNOPS prévoit la mise en place d’un programme de départs volontaires pour ceux qui ne disposent d’aucune formation. Par ailleurs, l’intention de fermeture ne date pas d’hier. “Elle remonte à 2001, en témoignent les plans de restructuration de la clinique jamais réalisés”, indique l’un des membres du personnel de la clinique. D’autant plus qu’il s’agit d’une construction ancienne qui date de 1934. Chose que le directeur de la Caisse ne conteste pas. Mais “la décision de fermeture a été à chaque fois reportée sous pression de lobbies qui profitent du flou qui caractérise la gestion de la clinique”, précise-t-il en ajoutant qu’il est temps d’en finir avec ce dossier.


    Les années de prestige

    Créée en 1934, la clinique Dubois Rocquebert est l’une des premières au Maroc. Elle a été rachetée par la CNOPS en 1965. Cet établissement a connu dans les années 70 et 80 une affluence record. Y ont été hospitalisés Feu SM Mohammed V et Feu Hassan II. C’est dire le prestige dont elle jouissait à l’époque. Aujourd’hui, “son taux d’occupation est des plus bas, avec 30% seulement”, souligne Adnane Abdelaziz. Le nombre des admissions est en régression continue. Par ailleurs, ayant une vocation chirurgicale, son activité se limite actuellement à la circoncision.Meryeme MOUJAB

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc