×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

La Chine, premier partenaire commercial du Japon

Par L'Economiste | Edition N°:1946 Le 27/01/2005 | Partager

. Les échanges sont tirés vers le haut par l’expansion continue de l’économie chinoise La Chine, Hong-Kong inclus, est devenue en 2004 le premier partenaire commercial du Japon pour la première fois depuis la Seconde guerre mondiale, dépassant les Etats-Unis, proche allié de Tokyo, a annoncé le 26 janvier le ministère japonais des Finances.Le commerce total (importations plus exportations) du Japon avec la Chine, Hong-Kong compris, s’est élevé à 22.200 milliards de yens (165 milliards d’euros) l’année dernière, contre 20.500 milliards de yens d’échanges avec les Etats-Unis.Avec la Chine seule, le Japon avait en 2004 un déficit commercial de 2.200 milliards de yens, en hausse de 5% par rapport à l’année précédente. Les exportations vers le grand voisin, qui est en pleine expansion économique, ont augmenté de 20,5% à 7.990 milliards de yens et les importations ont progressé de 16,8% à 10.190 milliards.“Au fur et à mesure que l’économie chinoise continue de croître, nous allons connaître une expansion du commerce entre les deux pays”, a souligné un responsable du ministère.Le Japon a enregistré en 2004 un excédent commercial de 12.011 milliards de yens (89,4 milliards d’euros), le plus élevé en cinq ans, a annoncé le 26 janvier le ministère des Finances.Le solde des échanges de marchandises du Japon avec le reste du monde a augmenté de 17,9% par rapport à 2003, porté une nouvelle fois par le commerce avec le reste de l’Asie et notamment la Chine et soutenu par de vigoureuses exportations d’acier et de produits de technologies de l’information. L’excédent de 2004 est le plus élevé depuis l’année 1999, où il avait atteint 12.280 milliards de yens.L’an dernier les exportations ont augmenté de 12,2% pour atteindre le chiffre record de 61.183 milliards de yens, tandis que les importations ont augmenté de 10,8% à 49.172 milliards de yens.“L’excédent a progressé sous l’effet de solides exportations de produits de technologies de l’information au premier semestre et de robustes exportations d’acier au second semestre”, a commenté un économiste de l’UFJ Institute, Tomomichi Akuta. Synthèse L’Economiste

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc