×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Jordanie-Israël: Renforcement de la coopération économique

    Par L'Economiste | Edition N°:1924 Le 24/12/2004 | Partager

    . Abdallah II a reçu le ministre israélien du Commerce et de l’IndusrieLe roi Abdallah II de Jordanie a reçu le 23 décembre à Amman le ministre israélien du Commerce et de l’Industrie Ehud Olmert qui a signé à Amman un accord bilatéral de coopération économique. «Je porte des messages au Roi», a dit Olmert aux journalistes avant son entretien avec le souverain jordanien.Il a estimé que «toutes les questions importantes relatives aux relations diplomatiques au niveau d’ambassadeur sont traitées de manière très efficace et dans un esprit amical».Dix ans après la signature du traité de paix entre la Jordanie et Israël, les relations entre les deux voisins sont loin d’être chaleureuses.Israël a un ambassadeur en poste à Amman mais la Jordanie n’a toujours pas nommé d’ambassadeur depuis le rappel du chef de sa mission diplomatique à Tel-Aviv, pour protester contre «l’usage excessif» de la force utilisée par Israël pour mater l’Intifada déclenchée fin septembre 2000.Amman a lié son retour à des progrès dans les efforts de paix israélo-palestiniens.Olmert et son homologue jordanien Ahmad al-Hindaoui ont signé le 23 décembre un accord pour augmenter les échanges commerciaux et industriels entre les deux pays, de produits fabriqués en zones industrielles spéciales dans le but de les exporter vers l’Europe, selon de source officielle jordanienne.La Jordanie compte déjà des zones industrielles spéciales où sont produits des produits textiles jordaniens et israéliens, exportés sans droits de douane vers les Etats-Unis (468,7 millions de dollars de chiffres d’affaires de janvier à juillet 2004). Elles emploient environ 15.000 personnes.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc