×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Internet: Les premières assises reportées

Par L'Economiste | Edition N°:2080 Le 05/08/2005 | Partager

. Prévues pour septembre, elles auront lieu en novembre . Contenu, information et formation, principales thématiques programmées Initialement prévues pour septembre prochain, les premières assises d’Internet ont finalement été reportées. “Elles auront certainement lieu en novembre”, avance avec beaucoup de précaution un responsable à l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT). Ce report s’explique, selon certains experts, par la tenue des assises de l’emploi, les 22 et 23 septembre. Signalons que l’idée de tenir des assises pour la promotion du Net est à l’actif du conseil d’administration de l’ANRT, qui a eu lieu en novembre 2004. En collaboration avec le ministère chargé des Affaires économiques et générales et les opérateurs privés, l’Agence travaille actuellement sur un plan d’action pour la promotion et le développement du Net au Maroc. “Ce plan sera présenté aux opérateurs lors des assises”, affirme-t-on auprès du régulateur. Pour organiser ces assises, l’Agence a lancé une consultation publique pour recueillir des avis sur les thématiques qui devront être traitées lors de cette première rencontre nationale de l’Internet. Celle-ci concerne les infrastructures et accès (comment développer l’accès à Internet?), les contenus à offrir et les clients cibles. L’information, la formation et la communication sont aussi au programme. Les réponses à la consultation pourraient également faire l’objet d’un rapport de synthèse publié par le régulateur.Par ailleurs, “l’attribution de la deuxième licence fixe aura un effet très bénéfique sur le développement du Net au Maroc”, estiment des experts en télécommunications. Selon eux, la dynamisation de ce segment passe par une diversification du marché de la téléphonie fixe. Diversification possible avec la libéralisation de ce segment. Les opérateurs télécoms comptent, quant à eux, sur Internet pour développer le fixe. Les dernières évolutions de l’accès haut débit (ADSL) les encouragent dans ce sens. Pour preuve, le marché Internet est en nette progression, enregistrant une augmentation globale de 19% entre les mois de décembre 2004 et mars 2005. La hausse est de plus de 120% depuis décembre 2003. La répartition des abonnés par mode d’accès fait ressortir une part de plus en plus importante, pour l’accès haut débit ADSL (71% du parc total). Outre la libéralisation du fixe, le plan d’action, définissant les axes prioritaires à développer, laisse présager une augmentation sensible du parc des abonnés et par conséquent le taux de pénétration du Net.Naoufal BELGHAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc