×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

IMME: La Fédération veut élargir ses rangs

Par L'Economiste | Edition N°:1940 Le 18/01/2005 | Partager

. Elle vise 150 adhérents en 2005 et 200 en 2006. Le secteur appelé à plus d’agressivité à l’internationalLa Fédération des industries métallurgiques, mécaniques, électriques et électroniques du Maroc (FIMME) a tenu le 13 janvier dernier à Casablanca sa première plénière de l’année. A cette occasion, un plan d’action a été présenté par le bureau. Il vise principalement la promotion du secteur des IMME. Ainsi, la Fédération a annoncé l’organisation du 7 au 10 décembre prochain du salon international des équipements et solutions de production industrielle. Cet événement se déroulera au centre des conférences et expositions de l’Office des changes de Casablanca. Prévu sur un espace de 3000 m2, le salon devrait accueillir près de 300 exposants aussi bien nationaux (200 professionnels) qu’internationaux (une centaine). La fédération, créée en 1951 et constituée de 12 associations, compte élargir ses rangs. Moulay Youssef Alaoui, son président, souhaite faire passer le nombre d’adhérents de 110 actuellement à 150 cette année puis 200 en 2006. Le secteur des IMME compte plus de 1.800 unités, selon la Fédération et emploie quelque 72.000 personnes. En 2003, il a produit l’équivalent de 29,36 milliards de DH et exporté pour 8,7 milliards. Son chiffre d’affaires s’est établi à près de 34,6 milliards de DH.Selon Brahim Slaoui, 2e vice-président de la FIMME, le secteur est en plein essor dans notre pays mais reste timide face aux marchés internationaux. Slaoui a donc encouragé les entreprises à devenir plus audacieuses et s’il y a lieu se mettre à niveau. Rappelons qu’en 2004, la fédération a réalisé de nombreuses opérations notamment la construction d’un site web qui permet aux professionnels d’accéder plus rapidement à de multiples informations sur le secteur. Un guide sur le programme de formation pour l’année 2005 a été aussi mis au point. Celui-ci comprend une panoplie de programmes ciblés touchant l’ensemble des spécialités et couvrant tous les niveaux de production au sein des entreprises du secteur. Yassir LAHRACH

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc