×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

France: Le commerce extérieur en mauvaise posture

Par L'Economiste | Edition N°:2089 Le 18/08/2005 | Partager

Le commerce extérieur français a accusé un déficit record de 11,193 milliards d’euros sur les six premiers mois 2005, en raison d’une progression plus rapide des importations que des exportations et d’un alourdissement de la facture énergétique, selon les chiffres officiels communiqués mercredi par les Douanes. Les achats de produits énergétiques ont augmenté de 8,8% au premier semestre 2005, à 17,2 milliards d’euros, soit près d’un milliard de plus qu’au semestre précédent, selon les Douanes. Le déficit de la balance énergétique de la France pourrait dépasser les 40 milliards d’euros sur l’ensemble de l’année 2005, contre un déficit de 29 milliards en 2004. Les ventes ont surtout augmenté vers l’Asie (+12,3%), l’Afrique (+11,7%) ou l’Amérique (+4,8%). La hausse est en revanche plus timide à l’intérieur de la zone euro (+2,1%) où «l’atonie persistante de l’activité économique» constitue «un facteur limitatif» pour les exportations françaises, estiment les Douanes. Les importations, en hausse de 3,5, ont atteint leur plus haut niveau semestriel à 187 milliards d’euros. La hausse des achats s’est concentrée sur les partenaires de la zone euro (+6,2%), surtout l’Allemagne, la Belgique et l’Irlande. Les importations depuis l’Asie ont également progressé, notamment celles en provenance de Chine (+13,2%). Sur le seul mois de juin, les exportations ont légèrement fléchi à 29,768 milliards d’euros (contre 30,610 milliards d’euros en mai) et les importations ont atteint 30,962 milliards d’euros (contre 31,758 milliards d’euros le mois précédent), selon les Douanes. Le léger repli mensuel des exportations est lié à un petit recul des ventes d’automobiles et de matériel militaire, notent les Douanes. En revanche, 24 Airbus ont été exportés en juin pour un montant de 1,537 milliard d’euros.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc