×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Fès: Débat sur le paradigme culture et développement

Par L'Economiste | Edition N°:1660 Le 11/12/2003 | Partager

. C’est une approche culturelle pour appréhender la pauvreté…. … Et examiner les moyens pour allier développement durable et sauvegarde du patrimoineFès accueille pendant quinze jours (du 8 au 20 décembre), un séminaire de l’UNESCO sur le patrimoine et le développement durable dans les centres historiques urbains. “Trop souvent le patrimoine et la culture sont mis à l’écart des priorités. Trop souvent on marginalise la culture en tant que vecteur de développement. Notre but à travers cette rencontre est de sensibiliser les décideurs au rôle critique de la sauvegarde du patrimoine”, déclare Mme Rosamaria Durand, représentante de l’UNESCO. En résumé, leur faire prendre conscience du potentiel d’une approche culturelle pour le développement économique et la réduction de la pauvreté, à travers la génération de revenus et la création d’emplois dans le secteur de la culture.Les villes historiques méditerranéennes (et notamment la sous-région maghrébine) ont été choisies comme objet d’étude pour l’analyse du paradigme culture et développement. Au Maroc, on ne pouvait mieux choisir que Fès pour abriter un tel événement. Ville historique par excellence, Fès reflète le concept même de cette rencontre internationale. Le séminaire de l’UNESCO sera donc l’occasion de traiter du défi auquel est confrontée Fès, à savoir comment allier sauvegarde du patrimoine et développement durable. C’est en tout cas ce qu’espère le wali de la région Fès-Boulemane, Ahmed Arafa. Lors de son intervention, il n’a pas manqué de se demander s’il existe une véritable expertise pour rattraper le travail de plusieurs siècles et aussi comment planifier, promouvoir la ville tout en préservant le patrimoine culturel ? Des questions auxquelles il espère avoir quelques réponses au terme du séminaire. C’est un programme très copieux qui est prévu pour alimenter ces dix jours de travaux. Les deux premiers ont été consacrés aux colloques scientifiques et à la présentation des grands thèmes. Deux autres journées reviendront sur les questions pratiques et traiteront des études de cas. Les dernières journées seront dédiées à la formation des participants. Durant tout le séminaire, les ONG auront un rôle d’observateurs. La journée du 20 décembre leur sera consacrée, avec un forum sur leur intervention dans la sauvegarde du patrimoine culturel. Les débats se focaliseront sur le cas de la médina de Fès. Ce séminaire sera également accompagné par une exposition de livres. On ne peut quitter Fès sans faire un détour par la médina. Un après-midi a donc été programmé pour la visite de l’ancienne cité. Cette tournée sera clôturée par un événement musical au palais Adyel. De notre correspondanteMouna KHAMLICHI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc