×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Développement social
La croissance à elle seule ne suffit pas

Par L'Economiste | Edition N°:1934 Le 07/01/2005 | Partager

. Priorité à la lutte contre la pauvreté, l’exclusion et l’analphabétisme . Un partenariat entre l’Etat et la société civile est vital Abderrahim Harouchi a présenté mercredi dernier les grandes lignes de la stratégie du développement social intégré. Intervenant lors d’une conférence de l’Université libre de Rabat, initiée par l’Association Ribat Al Fath, le ministre a rappelé que cette stratégie s’inscrit dans la politique sociale globale du gouvernement. Elle est fondée sur la capitalisation des efforts du pays dans le domaine social, l’analyse des déficits sociaux, les nouveaux concepts qui animent les politiques publiques de développement et les nouvelles règles de gouvernance de l’action publique.Le ministre du Développement social, de la famille et de la solidarité appelle à la mise en harmonie de toutes les politiques qui ont un impact social. Pour lui, le développement économique et la croissance sont la force motrice du développement social et le moyen le plus sûr de réduire la pauvreté par la création d’emplois. La croissance à elle seule ne suffit pas. Il faut intégrer la dimension sociale, les mécanismes de protection et d’assistance des groupes les plus fragiles. Le gap régional doit disparaître, en incitant les régions à développer leurs plans économique, social et d’aménagement. Le ministre a souligné que les politiques sectorielles ont toutes un impact sur le développement social. Ainsi, l’éducation, la formation et la santé constituent un investissement à long terme dans le capital humain et de puissants facteurs de redistribution. Il a estimé que pour contribuer à la lutte contre la pauvreté et l’exclusion, ces politiques doivent se focaliser sur les populations, les zones défavorisées et la prévention. Pour lui, l’intégration et la coordination au niveau territorial sont nécessaires à la mise en œuvre des programmes de lutte contre ces fléaux. Des actions intégrées sont en cours avec plusieurs départements ministériels concernant l’inclusion des jeunes, l’accompagnement social des opérations de relogement et le développement social urbain.Le ministre a abordé la politique transversale de développement social. Celle-ci se base sur un programme de proximité qui vise à répondre à des besoins spécifiques exprimés par les populations locales. Celui de 2004-2005 comporte 1815 projets, couvrant l’ensemble du territoire. L’Etat finance ce programme à hauteur de 312 millions de DH. Ces projets sont réalisés avec la participation de près de 2.000 associations, selon une démarche participative, partenariale et de proximité, a-t-il dit. Quelle que soit l’ampleur du programme de proximité, l’aide aux personnes en situation difficile ne peut se réduire à des initiatives locales de solidarité et de bienfaisance, a précisé le ministre. D’où la nécessité de programmes nationaux d’insertion des personnes en situation difficile en partenariat entre l’Etat et les acteurs non étatiques. La lutte contre la pauvreté et l’exclusion nécessite un programme d’ampleur nationale impliquant tous les départements concernés et tous les acteurs de développement social.


Nouveaux concepts

Le développement social devient désormais centré sur la création des capacités et sur le renforcement du capital humain et social. La lutte contre la pauvreté et les inégalités et le renforcement du capital social sont devenus des éléments-clés de toute stratégie de développement.Nabil Oulladi

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc