×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Casablanca: Le CHU sur la piste des hôpitaux intelligents

    Par L'Economiste | Edition N°:1786 Le 09/06/2004 | Partager

    . Un schéma directeur d’informatique est fin prêt. Sa mise en oeuvre est pour bientôt. Le Centre hospitalier offrira des services sur le Net LE CHU de Casablanca veut se doter d’un système informatique intelligent. Un projet d’envergure est actuellement bien avancé. Le schéma directeur d’informatique étant finalisé, la direction validera incessamment les plans d’action. Ces derniers seront réalisés sur une période de 4 ans selon un ordre prioritaire qui tient compte des ressources matérielles et humaines disponibles. «Notre environnement est marqué par une recrudescence du nombre des malades à prendre en charge, l’impératif d’une communication fiable et rapide, une charge du travail importante et difficile à gérer… Tout cela nous impose de se doter d’un système de gestion performant», explique Mohamed El Andaloussi, directeur du CHU de Casablanca. Les études relatives au projet informatique remontent à juin 2002, date du lancement d’appel d’offres. C’est le bureau Cap’Info qui en a fait la conception moyennant 600.000 DH. La fourniture des équipements et la mise en place des infrastructures nécessaires au système informatique se poursuivront tout au long des 4 années prévues pour la concrétisation du projet. L’installation du réseau, quant à elle, devrait être bouclée en 2004. Et le système décisionnel entrera en service en 2006. La gestion informatisée du Centre hospitalier permettra plus facilement l’identification des patients (un numéro d’ordre unique et permanent, données administratives, identité du patient, identification de doublons…). . Coût réel des actes«Ce système inclut une rubrique de comptabilité générale et analytique. On aura le coût réel des actes médicaux. Ce qui préparera le CHU à l’AMO et au Ramed», indique El Andaloussi. Il permettra aussi une optimisation du temps grâce à la gestion des rendez-vous des malades et «des agendas des ressources concernés par ces rendez-vous». Il s’agit justement de gérer le personnel (médecins, infirmières et agents techniques) pour faire face aux problèmes de sous-effectif, congés, affectations, changement d’horaires…Le système d’information sera, en outre, étendu aux actes, traitements et analyses. C’est pour collecter exhaustivement les événements médicaux qui peuvent survenir lors du circuit du patient au sein du CHU. Une fois recueillies, ces informations seront transmises aux services intéressés. L’informatique permettra également de gérer la disponibilité en lits. Mieux encore, les équipements médico-techniques, le laboratoire, les résultats d’examens, la pharmacie, les finances, l’approvisionnement, la maintenance… seront optimisés. Le courrier et archives seront bien organisés puisqu’il n’y aura plus de paperasse à manipuler, tout se passera virtuellement via un réseau interne qui lie toutes les formations du CHU. En pour conclure, le site Web du CHU sera amélioré et des E-Services seront offerts afin de fluidifier les échanges entre CHU et ses partenaires.Ali JAFRY

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc