×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Bourse: Trend baissier

Par L'Economiste | Edition N°:1797 Le 24/06/2004 | Partager

. La place clôture sur une note négative pour la deuxième semaine . Managem et Samir plombent le Madex«LA mauvaise prestation des blues ships plonge la place de Casablanca dans le rouge et ce, malgré une légère reprise durant les deux dernières séances», indiquent les analystes de BMCE Capital. Ainsi, pour la deuxième semaine consécutive, le Moroccan All Shares Index accuse une perte hebdomadaire de 0,33% s’établissant à 4.568,65 points. Pour sa part, l’indice des valeurs-phares, le Madex, plombé notamment par les contre-performances de Managem et de Samir, accuse un recul de 1% à 3.506,00 points. Les performances cumulées par le Masi et le Madex, depuis le 31 décembre 2003, s’en trouvent ainsi ramenées à 15,85% et à 10,44% respectivement. Dans ce contexte défavorable, la capitalisation boursière s’allège de quelques millions de dirhams à 139,01 milliards de DH. Le portefeuille de BMCE Capital contient, quant à lui, sa perte sur la semaine à 0,28%, fixant ses gains sur l’année à 25,39%. La cote casablancaise traite à des PER 2004E et 2005P respectifs de 22,9x et 20,7x et offre un D/Y moyen de 3,1% en 2004. Côté valeurs, Nexans Maroc occupe le peloton de tête des variations positives, gagnant 21,94% à 188,70 DH. Papelera de Tetuan, quant à elle, poursuit son trend haussier et grimpe à nouveau de 11,49% à 19,02 DH. Le producteur de papier est talonné par BMCE Bank dont le cours s’affermit de 6,03% à 455,65 DH. Rappelons que suite à l’annonce de l’introduction du CIC dans le capital de la bancaire à hauteur de 10%, la valeur a été suspendue de la cote pendant trois séances (15, 16 et 17 juin). Le secteur bancaire laisse apparaître un profit year-to-date de 5,20% à 3.071,85 points. Pour sa part, Maroc Leasing se hisse de 5,66% à 168 DH. Les deux filiales du Groupe DIAC s’attribuent chacune 5,45% à 58 DH. Concernant le secteur du leasing, notons que le taux de contentieux moyen s’élève à 14,3% au titre de l’année 2003.Au niveau des baisses, c’est Oulmès qui a hérité de la plus forte abandonnant 11,60% à 1.326 DH, suivie de La Marocaine Vie qui recule de 6,00% à 141 DH, creusant ses pertes sur l’année à -42,2%. Managem fléchit de 4,38% à 306 DH, suite à l’avertissement sur résultats publiés par la minière. Enfin, Samir abandonne 4,05% à 355 DH. Avec 293 millions de DH, le volume transactionnel hebdomadaire se répartit équitablement entre le Marché central et celui de gré à gré. Les moyennes hebdomadaires des deux compartiments s’établissent respectivement à 29,1 millions et 29,5 millions de DH. Sur le premier compartiment, ONA se démarque, concentrant à elle seule 27,2% du négoce. Quant au Marché de blocs, il doit en partie son dynamisme à la filiale sucrière du Groupe ONA, Cosumar, dont 59.500 titres ont changé de mains au prix unitaire de 839 DH.F. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc