×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Bertrand Delanoé à Casablanca

Par L'Economiste | Edition N°:1922 Le 22/12/2004 | Partager

. Un protocole de convention de coopération a été signé, hier, entre les deux métropoles. C’est une première dans l’histoire des deux villes “Tu es chez toi”. C’est en ces termes que Mohamed Sajid, président du Conseil de la ville de Casablanca, s’est adressé à Bertrand Delanoé, président de l’Association internationale des maires francophones et maire de Paris en le recevant à l’aéroport Mohammed V, hier en début d’après-midi. Venant directement de Tunis, le maire de Paris, visiblement content de retrouver celui de Casablanca, lui-même membre du bureau de l’association des maires francophones, a fait part de sa joie de se retrouver à Casablanca. “Paris et Casablanca sont liées par l’histoire et ont un avenir qu’elles doivent partager”. Le maire de Paris n’est pas venu toutefois pour faire du tourisme ni même en visite de courtoisie. Il a signé, hier, au siège de la wilaya du Grand Casablanca, un protocole d’accord avec le Conseil de la ville. Protocole qui doit raffermir les liens entre les deux villes et entre la France et le Maroc. Bertrand Delanoé n’a d’ailleurs pas manqué l’occasion de rappeler ce lien notamment en s’adressant aux Marocains de Paris. “Le premier salut que je voudrais adresser de cette terre marocaine où j’arrive, je l’adresse aux Marocains de Paris pour leur dire merci pour tout ce qu’ils apportent à Paris et leur dire à quel point nous sommes heureux de les avoir avec nous à Paris. A quel point leur culture, leur identité, leur civisme aussi enrichissent Paris”, a dit en substance le maire de Paris. C’est donc en responsable de ce que l’on a coutume d’appeler la capitale du monde que Bertrand Delanoé a annoncé qu’il allait se mettre à la tâche avec Mohamed Sajid et “essayer de faire du bon travail au service des deux villes”. “Nous nous connaissons bien et nous avons, l’un et l’autre, envie de coopérer. C’est la première fois dans l’histoire que nous allons signer un accord d’amitié et de coopération entre Casablanca et Paris. C’est très important”, a dit Delanoé.Il est certain que les discussions entre les deux responsables vont porter sur un tas de sujets. Mais, on croit savoir que les questions intéressant le transport en commun auront une place de choix dans ces pourparlers. On le sait, Casablanca est intéressée par l’expérience parisienne en la matière. On chuchote que le projet de tramway, si cher à Mohamed Sajid, pourrait être remis sur le tapis à l’occasion de la visite du maire de Paris. Faut-il rappeler que la Régie autonome des transports parisiens (RATP) est présente dans le capital de M’dina Bus? Autre point de discussion: la coopération culturelle. La présence de l’un des plus grands instituts français à Casablanca est aussi matière à coopération. Déjà, le Lycée Mohammed V assure des classes préparatoires aux grandes écoles françaises, dont la majorité sont concentrées à Paris et dans la région parisienne. Bertrand Delanoé a, en outre, promis d’être “un ami fidèle des Casablancais et de tenter avec leurs élus de transformer en actes concrets et utiles ce sentiment affectueux qui existe entre les peuples marocain et français”. “Nous sommes des gestionnaires locaux avec des convictions et une histoire et nous voudrions que notre coopération serve les citoyens de nos deux villes”.Jamal Eddine HERRADI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]leconomiste.com
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc