×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Attijariwafa bank: Plus de 80 milliards de DH de ressources

Par L'Economiste | Edition N°:1922 Le 22/12/2004 | Partager

. Les résultats affichés en phase avec le business-plan. Le processus de fusion dans les tempsLe dernier conseil d’administration d’Attijariwafa bank, tenu à Marrakech le vendredi 17 décembre, s’est satisfait des avancées réalisées au niveau de la fusion et des synergies développées entre BCM et Wafabank. Ses membres ont examiné l’activité et les résultats arrêtés au 30 novembre 2004 ainsi que le budget général pour l’exercice 2005. Les principaux indicateurs d’activité enregistrent une évolution conforme aux prévisions, selon un communiqué de la banque. Les ressources clientèle ont en effet augmenté de 7,2% à 80,9 milliards de DH et les engagements de 11,5% à 54,4 milliards. Le groupe est ainsi premier dans le financement de l’économie et deuxième dans la collecte des dépôts, derrière le Groupe Banques Populaires. Il compte pour le développement de ses activités sur plus de 1 million de clients et 460 agences bancaires. Par sa taille, Attijariwafa bank est la première banque du Maghreb et 8e au niveau africain après six sud-africaines et une égyptienne. Ce rang de leader au niveau régional sera davantage conforté par la création en cours d’une banque au Sénégal. Le conseil d’administration a relevé par ailleurs le bon déroulement de l’intégration des structures du groupe, un processus qui a débuté en juillet 2003 et qui devrait prendre fin en décembre 2005. Le processus de rapprochement physique des équipes et la mise en application des “Business Models” organisationnels et opérationnels se déroulent dans les temps, selon le calendrier d’exécution prévu au départ. Les nouvelles procédures sont graduellement transposées dans le système d’information et des plans de formation et de communication interne mis en place pour fédérer les collaborateurs. La fusion juridique viendra officialiser le tout dès janvier 2005. L’objectif du management est de présenter des chiffres consolidés et des produits unifiés dès janvier prochain. Un travail est ainsi mené sur la tarification pour garantir le même niveau de commissions pour la clientèle des deux banques qui forment le nouvel ensemble, BCM et Wafabank. Au niveau du réseau, les agences accueillent progressivement la nouvelle identité visuelle du groupe et de nouveaux produits de bancassurance seront commercialisés. Le réseau est organisé par marché: particuliers et entreprises. Les filiales sont organisées selon le même “business model”. Ainsi, les équipes des sociétés de gestion d’actifs, Wafa Gestion, Attijari Management et CDMG, sont regroupées en une seule entité. Les autres ex-filiales de Wafabank, comme Wafa Immobilier, Wafa LLD, Attijari Factoring ou Wafa Cash vont bénéficier de plan de développement. Enfin, la fusion de Wafasalaf et Crédor est entrée dans sa phase opérationnelle et devrait être finalisée en 2005. Ces changements s’accompagneront de la mise en place d’une plate-forme informatique unique qui reprend le système d’information de l’ex-BCM. Le groupe a également retenu la création de centres de traitement régionaux (CTR) pour la centralisation des traitements des activités.


Iben Mansour passe la main

Ali Iben Mansour, administrateur-directeur général d’Attijariwafa bank, vient de quitter. Il était le dernier compagnon de route d’Abdelaziz Alami, l’ex-PDG de la BCM, à être resté au sein du groupe. Avec plus de 30 ans de banque, Iben Mansour est passé par tous les étages du groupe. Il aura été l’un des bâtisseurs de ce qu’est devenu la BCM aujourd’hui, selon des collaborateurs. Le dernier conseil d’administration le lui a bien rendu en le remerciant pour “sa contribution au développement de la banque”. Attijariwafa bank devra coopter un nouvel administrateur. Mohamed El Kettani, l’un des DG du groupe, est tout désigné, selon une source au sein de la banque. Bouchaïb EL YAFI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc