×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Assises des associations professionnelles
L’UE réitère son appui financier

Par L'Economiste | Edition N°:1947 Le 28/01/2005 | Partager

. Le PAAP II démarre fin 2005 avec un budget de 5 millions d’euros . Cinq cents associations répertoriéesLarge succès pour les deuxièmes Assises nationales des associations professionnelles (ANAP II), qui se sont tenues jeudi 27 janvier, à Casablanca. Difficile de trouver une place dans la grande salle de Hyatt Regency qui a abrité la manifestation dont le coup d’envoi a été donné par Salah Eddine Mezouar, ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Mise à niveau et Hassan Chami, président de la CGEM, ainsi que plusieurs représentants de la Commission européenne. Deux sujets-phares au programme: d’une part, les PAAP I et II (programmes d’appui des associations professionnelles) et, d’autre part, l’adhésion du plus grand nombre d’associations à un projet de charte d’éthique. Les associations n’ont pas caché leur intérêt pour ces deux programmes, qui en substance proposent une aide financière à condition que les plans d’action présentés soient bien ficelés. Comme l’indique Dominique Séran, un responsable du PAAP «l’UE souhaite aider les associations marocaines à se mettre à niveau pour qu’elles-mêmes puissent en faire autant avec leurs membres». Pour rappel, le PAAP I qui a démarré en 2001 et qui doit prendre fin en juin 2005 disposait d’un budget de 5,8 millions d’euros, dont les 92% ont été alloués à 42 associations. «Si le reste (4 millions de DH) n’est pas utilisé avant cette échéance, nous serons dans l’obligation de les rendre à l’UE, ce qui serait dommage», insiste Omar Oukrid, un des responsables du PAAPI. En ce qui concerne le PAAP II, qui entre en application en juin prochain pour une durée de 3 ans, le montant du budget est légèrement moins important, soit 5 millions d’euros. Les associations motivées et transparentes pourront aussi s’adresser au CAAP (Centre d’appui aux associations professionnelles). Ce dernier, nouvellement créé, a pour tâche de suivre les associations professionnelles, de leur apporter assistance et expertise, que ce soit au niveau des démarches administratives, communicationnelles ou comptables et financières. Ce centre dispense aussi de l’information et organise des modules de formation. Comme l’a si bien dit Hassan Chami, président de la CGEM, il serait souhaitable de créer des réseaux d’échange et de partage entre les associations professionnelles de manière à capitaliser les expériences et à transmettre les informations, dans un objectif commun de mise à niveau. A noter que les équipes en charge des PAAP I et II ont recensé le nombre d’associations professionnelles au Maroc, par régions et secteurs d’activité. Elle vient de faire paraître un répertoire annuaire statistique contenant les nom, numéro de téléphone, adresse et e-mail de toutes les associations qui sont au nombre de 500.Nadia BELKHAYAT

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc