×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Aluminium du Maroc publie ses résultats trimestriels

    Par L'Economiste | Edition N°:1784 Le 07/06/2004 | Partager

    . Chiffre d’affaires et résultat d’exploitation au même niveau que le 1er trimestre 2003. La société a compensé la baisse des prix de vente par l’augmentation des volumes vendusLongtemps préconisées par le Conseil déontologique des valeurs mobilières, les communications financières trimestrielles font leur apparition. “Une stratégie de communication financière structurée sert à construire une image cohérente de l’entreprise”, est-il rappelé du côté du gendarme du marché. Ces publications trimestrielles impliqueraient l’organisation régulière de réunions avec les analystes financiers et la presse spécialisée. Elles doivent comporter des explications quant à l’évolution favorable ou défavorable des indicateurs importants d’activité et de rentabilité (chiffre d’affaires, résultat d’exploitation, résultat courant, résultat non courant et résultat net). Ainsi, après la première holding du pays, l’ONA, c’est au tour d’Aluminium du Maroc de faire communiquer ses résultats trimestriels. Au 31 mars 2004, la société a réalisé un chiffre d’affaires sur le marché local de 42 millions de DH, soit au même niveau que celui enregistré lors de la même période de l’exercice précédent. “La société a en effet compensé la baisse des prix de vente par l’augmentation des volumes vendus tout en maintenant un résultat constant”, expliquent les responsables d’Aluminium du Maroc dans un communiqué. A l’export, le chiffre d’affaires est resté aussi le même qu’en 2003, soit 15 millions de DH. Même tendance pour le résultat d’exploitation qui s’est maintenu à 9 millions de DH. Dans un contexte national caractérisé par une forte pression concurrentielle, Aluminium du Maroc a terminé l’année sur une bonne note avec un résultat net en progression de 37%. “La baisse des droits de douane, couplée à l’arrivée sur le marché de nouveaux opérateurs, met une pression continue sur les prix”, avaient souligné les responsables, lors de la présentation des résultats 2003. Ainsi, en dépit de cet environnement assez délicat, les ventes ont augmenté de 11%, atteignant 3.518 tonnes. Les responsables sont optimistes quant à l’évolution du marché du bâtiment en 2004. “Les priorités du gouvernement restent focalisées sur l’accès au logement”, argumentent-ils. “Par contre, nous restons prudents sur l’évolution attendue des cours de l’aluminium”. Les perspectives 2004 font tout de même état d’une progression de 20% de volumes en tonnage sur le marché local. Mais vu que la société compte poursuivre sa politique tarifaire agressive, la progression du CA sera moins importante que celle des volumes. Le résultat d’exploitation sera, quant à lui, en retrait de 11% par rapport à 2003, qui a été, rappelle le management, une année exceptionnelle. Fédoua TOUNASSI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc