×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Aïd-Al-Adha
6,5 milliards de DH de chiffre d’affaires

Par L'Economiste | Edition N°:1931 Le 04/01/2005 | Partager

. Mais combien retourneront à la campagne?. Les prix oscilleront entre 30 et 34 DH le kilo vif La demande globale prévisionnelle pour le sacrifice de Aïd-Al-Adha de cette année est en légère hausse par rapport à l’année dernière. C’est ce que révèle le ministère de l’Agriculture dans un communiqué. Le département de Mohand Laensar évalue la demande en animaux d’abattage à 5,1millions de têtes. Comme à l’accoutumée, la demande en ovins mâles est très importante et représenterait entre 85 et 90% du total des ovins. Soit 4 à 4,2 millions de têtes. Les disponibilités en ovins, estimées à 6,2 millions de tête, sont, selon le ministère, suffisantes pour couvrir les besoins du marché Les éleveurs mettront sur le marché, d’après la direction de l’Elevage, des ovins et caprins adultes issus généralement des naissances de la campagne 2003-2004. Vu que l’Aïd se rapproche de plus en plus de la période d’agnelage qui se concentre, généralement, entre septembre et décembre. Ces disponibilités ont été estimées sur la base des paramètres zootechniques observés (un taux d’agnelage de 100% et un taux de mortalité de 5%) ainsi que du niveau d’abattage en dehors de l’Aïd (3,2 millions de têtes dont 80% de femelles). Ces estimations tiennent compte aussi du report des stocks s’élevant à 800.000 têtes, constitués par les mâles de plus de 18 mois recensés par le ministère en octobre-novembre 2003. L’état prévisionnel d’approvisionnement a été également appréhendé à travers les données statistiques sur les effectifs, les abattages des années antérieures et les informations recueillies auprès des professionnels dans les principales régions à vocation d’élevage ovin. Côté prix, le ministère de l’Agriculture prévoit une fourchette comprise entre 30 et 34 DH/kg vif selon la race, l’âge et l’état d’engraissement. “Leur évolution future dépendra de l’offre et la demande”, précise le communiqué. Rappelons que les prix ont oscillé entre 30 et 40 DH l’année précédente. Par ailleurs, les transactions commerciales concernant les animaux destinés au sacrifice dégageront un chiffre d’affaires estimé à environ 6,5 milliards de DH, à peu près le même chiffre qu’en 2004. Cet important flux financier, qui sera transféré en grande partie au milieu rural, doit permettre aux éleveurs d’améliorer leur trésorerie fortement éprouvée par les années de sécheresse.Côté sanitaire, l’état du cheptel est satisfaisant dans l’ensemble des régions. Ceci est dû aux conditions climatiques favorables qui ont caractérisé le démarrage de l’actuelle campagne agricole. Mais aussi aux campagnes préventives réalisées par le ministère ainsi qu’aux efforts fournis par les éleveurs en matière de conduite technique.Toujours est-il que certaines pratiques au niveau de l’élevage et des intermédiaires menacent la salubrité du cheptel destiné à la grande consommation. Le contrôle sanitaire est d’une extrême importance lorsque le produit de l’élevage est mis dans les circuits de vente. Les conditions de manipulation des ovins, surtout au niveau des points de vente, posent toujours problème. Les vétérinaires estiment que le contrôle doit s’effectuer au dernier maillon, le vendeur final (www.leconomiste.com).F. T.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc