×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Agadir: Un nouveau concept d’animation au club La Kasbah

Par L'Economiste | Edition N°:1932 Le 05/01/2005 | Partager

. La discothèque de l’hôtel reconvertie en lounge bar LE Kasbar est le dernier-né des endroits branchés de la station balnéaire. Si l’enseigne est nouvelle, l’endroit n’est pas méconnu par les anciens Gadiris et même par les touristes fidèles à la cité depuis de longues années. C’est en effet la discothèque du Coralia Club La Kasbah d’Accor, entièrement revisitée, qui s’est reconvertie en lounge bar (bar à tapas animé par des groupes musicaux internationaux). Claude Régiani, directrice générale du village de vacances, a voulu ainsi redonner du souffle à la boîte de nuit qui a connu ses moments de gloire. Première discothèque à avoir vu le jour dans la ville, elle a en effet vu défiler lors des belles années d’Agadir, la jet set française. Aujourd’hui, par cette reconversion, il s’agit également de répondre à un manque dans la ville où les établissements du même genre sont rares. Et tout investissement dans l’animation est un plus dans la capitale du Souss. Sur la destination, en dépit de tous les efforts, l’animation reste jusqu’à présent le parent pauvre du secteur du tourisme. Il faudrait beaucoup plus d’endroits du même genre pour encourager non seulement les touristes à sortir de l’hôtel mais également offrir des distractions aux habitants de la station balnéaire. `Pour divertir cette potentielle clientèle, Le kasbar d’une capacité de 350 personnes (une soixantaine de tables) propose dans un décor oriental raffiné très cossu, une animation très variée avec un groupe de musiciens. La patronne de l’hôtel explique que chaque trois mois environ, de nouveaux artistes seront programmés. A noter que le village de vacances La Kasbah, existe sur la place depuis 34 ans. Il doit sa naissance à des pionniers du tourisme à Agadir, en l’occurrence Henri Friedman et Bernard Jessier. L’établissement qui appartient au groupe UMET depuis 1986 est géré par Accor depuis 1993. De notre correspondante, Malika ALAMI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc