×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

50 millions de DH pour Caulliez Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:290 Le 24/07/1997 | Partager

Cofitex, une usine de textile installée à Fès dont les activités avaient cessé en 1992, va bientôt recommencer à faire tourner ses machines sous le nom de Caulliez Maroc. Elle devrait, en effet, être reprise par Caulliez Textiles, une société installée à Tourcoing dans le Nord de la France. Cette dernière a décidé d'investir 160 millions de Dirhams pour la remise en état des équipements de filature.
L'opération a été rendue possible grâce à Proparco qui s'est engagée à hauteur de 28,5 millions de FF ou 50MDH. Outre les 12 millions de FF (20 MDH) consentis à Wafabank pour le refinancement des prêts précédemment accordés à Cofitex, l'intervention de l'organisme français porte sur une prise de participation minoritaire au capital de la nouvelle société (Caulliez Maroc), la mise en place de facilités européennes, ECIP 2 et 3, et l'octroi de prêts directs aux côtés de banques marocaines.

Selon M. Pierre Arnaud, directeur général de Proparco, ce montage constitue un cas exemplaire. Et d'expliquer: «Nous pouvons chercher des opérateurs intéressés par le Maroc et trouver une solution grâce à notre expertise». Il souligne que le dossier a été présenté quatre fois au Conseil d'Administration avant d'être accepté. Le DG de Proparco se félicite également de la collaboration de Wafa Investissements qui «a joué un rôle très dynamique» dans le montage.
Cofitex, qui dispose d'une capacité de production de 4.000 tonnes de produits filés, constitue le premier cas de restructuration d'entreprises où pratiquement tous les modes d'intervention de Proparco ont été utilisés. L'organisme français est cependant déjà intervenu, il y a près de trois an, pour renforcer les capitaux permanents de Frumat alors en proie à des difficultés.

Alié Dior NDOUR

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc