×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Economie

2,7 millions de femmes travaillent

Par L'Economiste | Edition N°:2882 Le 16/10/2008 | Partager

. Le taux de féminisation a atteint 27,2% en 2007. 38,7% dans l’agriculture, forêt et pêcheLes femmes représentent un peu plus de la moitié de la population globale. Sur un total de 30,8 millions, elles sont près de 15,5 millions contre 15,2 millions pour la gente masculine. Les femmes se concentrent surtout dans le milieu urbain avec 8,83 millions contre 6,76 millions pour le rural. C’est ce que révèle le Haut-commissariat au Plan (HCP) dans son recueil de données statistiques de cartes et de graphiques sur l’évolution de la situation de la femme marocaine. Au menu de la population active, le taux de féminisation a atteint 27,2% en 2007 contre 28,6% en 1999, soit plus du quart de cette population. Le Maroc compte ainsi près de 2,7 millions de femmes actives en 2007 contre 2,5 millions en 1995. Le milieu urbain enregistre 21% du total des actifs contre 32,9% en milieu rural. Les femmes sont aussi plus vulnérables. Elles sont plus touchées par le chômage quel que soit leur niveau d’instruction. Le taux de féminisation des chômeurs atteint presque les 27,3% à fin 2007 (30,3% dans l’urbain contre 14,3% dans le rural). Le HCP recense près de 1,09 million de chômeurs en 2007. Par région, 27,6% de femmes qui chôment sont recensées à Oued Ed-Dahab-Lagouira-Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, Guelmim Es-Semara. Les autres régions sont notamment l’Oriental (22), Rabat-Salé-Zemmour-Zaër (17,5), le Grand Casablanca (15,8), Meknès-Tafilalet (13,8), Tanger-Tétouan (10,4)...Le diplôme égale-t-il un emploi? En tout cas, 76% de femmes n’ont pas de diplôme, celles qui ont un niveau moyen sont de l’ordre de 12,7% et un niveau supérieur 11,4%. Les femmes sont reléguées dans les secteurs et les emplois les moins qualifiés et les moins rémunérés. Elles interviennent aussi dans plusieurs secteurs d’activité économique: 38,7% travaillent dans l’agriculture, forêt et pêche et 31,7% exercent dans l’industrie (y compris eau, électricité et énergie). Les bâtiments et les travaux publics ainsi que les services représentent respectivement 0,8% et 18,4%. Cette ventilation par secteur s’explique par le phénomène de l’analphabétisme, le faible niveau d’instruction des femmes. Le privé est le plus demandeur: 26,9% de femmes occupent des postes dans ce secteur et 24,5% exercent dans le public et semi-public. 59,8% sont recensés dans d’autres secteurs. Sur le total des fonctionnaires de l’Etat, 36,4% de femmes en 2007 occupent de hauts postes contre 35,5% en 2005. Elles sont réparties comme suit: Infirmières auxiliaires et d’Etat (58,3%), médecins (46,9%), administrateurs (28,2%), ingénieurs (27,3%). Le HCP s’est aussi focalisé sur la situation démographique. L’espérance de vie est en hausse: elle a atteint 71,2 ans pour les hommes et 73,7 ans pour les femmes. L’écart entre les hommes et les femmes continue de se réduire. Il est de 2,5 ans en 2007. Notons que l’espérance de vie à la naissance est l’indicateur le plus global de l’état de santé d’une population. L’indice synthétique de fécondité a baissé de moitié. Il est estimé à 2,33 enfants par femme en 2007 contre 4,5 en 1987. La fécondité est beaucoup plus élevée en rural qu’en urbain (2,77 contre 2,01 enfants par femme). Cet écart s’observe à toutes les tranches d’âge.


Premier mariage

LES femmes et les hommes se marient à des âges de plus en plus tardifs. En 2007, l’âge moyen au premier mariage pour les hommes est de 31,8 ans et de 27,2 pour les femmes. Il était de 27,9 ans en 1987 pour les hommes et 23,4 ans pour les femmes. L’écart est de l’ordre de 4,5 contre 4,6. L’âge au premier mariage est un déterminant essentiel de l’âge du début de la vie féconde. F. Z. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc