×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    1er Salon-Expositions Télécoms et Réseaux : Sigmatel s'allie au fabricant Gambit

    Par L'Economiste | Edition N°:156 Le 01/12/1994 | Partager

    Sponsor et exposant au 1er congrès/exposition des télécoms et réseaux, la société Sigmatel développe aujourd'hui un partenariat avec le fabricant Gambit. Cet accord portera sur un produit présenté au cours du salon: le châssis multimédia.

    La société de téléinformatique Sigmatel est en cours de concrétisation d'un accord de partenariat avec la société Gambit, implantée en France. Le produit phare de cet accord est un châssis multimédia, "la 5ème génération", précise M. Mouhcine Senhaji, directeur général de Sigmatel. Il a été présenté au 1er congrès/exposition des télécoms et réseaux. Ce châssis, regroupant un grand nombre de modules sous formes de cartes, donne la possibilité à un seul agent de gérer l'ensemble des opérations souhaitées ou des protocoles qui assurent la communication entre deux ou plusieurs fonctions placées dans une même couche. Auparavant, les entreprises disposaient de grands systèmes auxquels étaient connectés des terminaux et devaient se doter d'équipements actifs pour la connexion de ces terminaux via leur système.
    Aujourd'hui, "chaque fois que l'utilisateur aura besoin d'un type de réseau ou d'un protocole de communication, il insère une simple carte", indique M. Mohamed Tahiri, directeur Commercial de Sigmatel.
    Assimilable à une véritable "boîte noire", le châssis est pilotable à distance avec un PC sous UNIX ou un PC sous DOS avec Windows. Centre de gestion, ce PC peut être installé dans le même bâtiment que le châssis ou dans un autre bâtiment extérieur ou encore dans une autre ville. "Le siège de l'entreprise peut, par exemple, être situé à Casablanca et le châssis installés à travers le Maroc et gérés à partir d'un seul centre", explique M. Senhaji. Le responsable informatique pourra, à partir de son écran, obtenir l'image réelle et physique du châssis. Il peut également, au niveau de chaque carte, contrôler les indicateurs, "voir s'ils sont activés, s'il y a d'éventuels problèmes et quels types de problèmes, s'il y a un encombrement réseau...", ajoute M. Tahiri.

    Le partenariat entre les deux sociétés s'est concrétisé lors du salon réseaux et télécoms qui s'est déroulé en France le mois dernier. Il porte sur la fourniture de ce matériel, mais aussi sur l'agrément et la formation du personnel de Sigmatel. La formation des ingénieurs débutera par un stage d'une semaine dans les locaux de Gambit qui "dispose de toute l'infrastructure nécessaire". Par la suite, au fur et à mesure de l'installation des équipements et des systèmes au niveau des éventuels clients, Sigmatel bénéficiera sur place de l'assistance technique des ingénieurs du partenaire.

    Par ailleurs, parmi les produits exposés lors du congrès/exposition, figurent notamment les solutions de pré-câblages ainsi que le fax sous-réseau. En matière de télécommunications, le fax ou télécopie fait partie des terminaux simples ou intelligents qui permettent d'effectuer des appels par composition du numéro d'indentification du destinataire dans un réseau donné et réciproquement recevoir des communications.

    Avec cette dernière solution, un seul logiciel gère l'ensemble des opérations effectuées. Ainsi, une fois le texte rédigé et corrigé, le logiciel, programmé, imprime et compose le numéro du fax distant. "Si le numéro demandé est encombré, le logiciel recompose le numéro jusqu'à obtention du signal. Ce système permet un gain de temps et une réduction de manipulation considérables".

    Lors du salon, Sigmatel a exposé au niveau de deux stands de 9m2 chacun afin de séparer la téléinformatique et la téléphonie. "Nous avons réalisé au cours du salon des démonstrations réelles, et c'est la raison pour laquelle nous avons exposé au niveau de deux stands", explique M. Senhaji. Créée en février 1991, la société Sigmatel ne démarre réellement qu'en août 1992, c'est-à-dire une fois la société et les produits commercialisés agréés. Sigmatel a été créée avec un capital social de 600.000 DH par deux jeunes ingénieurs en télécommunications et informatique, tous deux issus de l'Ecole Mohammédia des Ingénieurs, et un actionnaire financier.

    La société regroupe trois départements. Le premier concerne les réseaux et les télécoms qui englobent notamment le service transmission de donnés, le Vidéotex, les modems. Ces derniers comprennent l'équipement interface entre les terminaux informatiques et les réseaux de télécommunications.
    Le second département est essentiellement dédié aux réseaux d'entreprises et le troisième au précâblage informatique.
    Ainsi, parmi les activités de la société figurent l'étude d'ingénierie et de conseils en télécommunications, la fourniture et l'installation de réseaux locaux et des réseaux privés X25. S'y ajoutent la fourniture et l'installation des serveurs Vidéotex et vocaux, le précâblage et matériel de télécommunications (modems, cartes de communication, minitel...). Les marques représentées par la société sont ZYXEL pour les modems, GAMBIT pour l'interconnexion de réseaux, AMP pour le précâblage informatique et TOPCOM pour la téléphonie.

    M.O.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc