×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    «Piaf toujours«, une comédie musicale en tournée

    Par L'Economiste | Edition N°:2697 Le 22/01/2008 | Partager

    . Le 8 février à Rabat et le 16 à Meknès. C’est Joudia qui incarne le rôle de «la Môme»Une comédie musicale pour rendre hommage à Edith Piaf, surnommée «la Môme». L’on doit à cette chanteuse française de music-hall et de variétés, les éternels succès comme «La Vie en rose», «Non, je ne regrette rien», «Hymne à l’amour», «Mon légionnaire» ou «Milord». Pour lui rendre hommage, une comédie musicale baptisée «Piaf toujours», aura lieu le 8 février à 20h au théâtre Mohammed V à Rabat et le 16 février à 20h à la maison de la culture-F. Mennouni à Meknès. C’est Agnès Ibrahimi et Maïa Vion (coproducteur) qui s’occupent de la mise en scène. De leur côté, Christie Caro, Marouane El Bekri, Omar Ahlafi se chargent de la musique. Christie Caro coache le chant et la musique. «Nous sommes une troupe, il n’y a pas de vedette, il y a des premiers rôles, des seconds rôles et chacun, à sa place, possède son importance. Nous le voulons ainsi dans un esprit de partage», expliquent les organisateurs. C’est Joudia Belkabir (une gagnante de Studio 2M) qui incarne Piaf. Cerdan le boxeur, le Bombardier marocain comme on le surnommait, est interprété par Marouane El Bekri (vainqueur aussi de Studio 2M). Il surprendra avec son interprétation particulière de Maurice Chevalier. Piaf avait un ami, un confident, un double c’était Jean Cocteau, le journaliste, le poète… c’est Rachid Benhaïssan, Driss dans le film Marrock, qui jouera ce rôle. La célèbre Momone sera jouée par Sanaa Sadel.Pour sa part, le chanteur Omar Ahlafi, va encore convaincre par son talent à la Yves Montand, avec sa prestation dans le rôle du cabaretier Louis Leplée. Younès Lahiaoui, en Moustaki charmera, en Théo Sarapo. Olivier Chocron sera le Fred Mella des Compagnons de la chanson et le Charles Dumont qui redonnera à Piaf l’envie de chanter à nouveau. Sur scène aussi Ali El Bekri (Studio 2M), le cousin de Marouane à la ville et Charles Aznavour à la scène outre Oussmane Mounir, Rita Benjelloun et Nasma Ouzour. A travers Najib Amazigh et ses musiciens, c’est le Rif qui est présent sur scène avec toute la puissance de la culture amazigh. Puis il y a les musiciens: Adil (violon), Amin (accordéon), Adam et Abdelouafi (guitares), Simo (percussions), Oussama (luth)… En ce qui concerne le volet de la danse, le chorégraphe Daniel Romero et ses danseuses apporteront des sonorités andalouses et quelques pas de flamenco. Et de la danse orientale avec Myriam Bitton (Clin d’oeil au voyage de Piaf à Casablanca).Fatim-Zahra Tohry

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc