×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    «Il est possible de bloquer Google earth«

    Par L'Economiste | Edition N°:2352 Le 01/09/2006 | Partager

    Olivier Andrieu est l’un des spécialistes français de l’Internet et notamment du référencement. Dans cet entretien, il analyse les enjeux de Google earth.. L’Economiste: Qu’est-ce que google earth, comparé aux autres sites?- Olivier Andrieu: Difficile de comparer à d’autres sites. Google earth est plutôt un logiciel, qui explore la planète sous la forme d’images satellites, provenant de sources multiples (Nasa, organismes régionaux, etc.). Il est possible, dans certaines régions, d’obtenir une excellente précision des images, allant jusqu’à reconnaître certaines voitures garées dans des parkings.... Est-ce que Google earth peut constituer dans certains cas une menace pour certains pays ou villes?- Googel Earth peut surtout être une menace pour certains gouvernements. En effet, certaines zones géographiques ou bâtiments sont très protégés ou peuvent être considérées comme «secret défense»: bâtiments gouvernementaux, bases militaires, ateliers de réparation d’avions ou de bateaux de l’armée, etc. Le plus grand risque, assez évident, serait qu’une organisation terroriste se serve de ces images satellites pour préparer un attentat, par exemple. Dans ce cadre, plusieurs gouvernements ont demandé à Google de «cacher» ou «flouter» certaines zones explorées au départ par le logiciel. Il est donc impossible de les lire ou parfois seulement «de très haut».... Comment à partir d’un tiers pays, arrive-t-on (les autorités) à censurer un site Web indésirable? - Un gouvernement peut techniquement, en bloquant certains accès, «interdire» un site. C’est le cas en Chine, par exemple pour de nombreux sites Web indésirés. Je ne suis pas un spécialiste technique de l’Internet, mais ce type de blocage ne me semble pas très complexe à mettre en œuvre. Mais les infos resteront disponibles à partir d’un autre pays, bien sûr.. Comment Google earth arrive-t-il, au-delà de sa coopération avec National Geographic, à obtenir l’autorisation de filmer ou photographier pour sa documentation cartographique?- Google ne filme rien lui-même. Il obtient ses images uniquement par l’intermédiaire de partenariats avec des entreprises détentrices des photos et qui les lui mettent à disposition contre rémunération ou autre.Propos recueillis par Bachir THIAM

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc