×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    1,7 milliard de DH accordé par le Fades

    Par L'Economiste | Edition N°:3034 Le 28/05/2009 | Partager

    . Trois accords de prêts signés avec le Royaume. Un budget alloué au renforcement d’autoroutes et de barragesLe Fonds arabe pour le développement économique et social (Fades) est partenaire privilégié pour le développement des infrastructures nationales. Son président, Abdellatif Youssef Al Hamad, a signé trois accords de prêt avec Salaheddine Mezouar, ministre de l’Economie et des Finances, le mardi 26 mai. Egalement présents à la cérémonie, Amina Benkhadra, ministre de l’Energie et des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Karim Ghellab, ministre de l’Equipement et du Transport, et Abdelkébir Zahoud, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Energie, chargé de l’Eau et de l’Environnement.Le montant global du prêt s’élève à 1,7 milliard de DH. Il sera alloué au financement de trois projets d’envergure. Le premier concerne la réalisation de deux tronçons de l’autoroute Taza-Oujda, pour un montant de 770 millions de DH. Le deuxième a trait à l’élargissement de l’autoroute Casablanca-Rabat, et bénéficiera d’un budget de 570 millions de DH. Quant au troisième projet, il s’agit de la construction du barrage Zrar près d’Essaouira, pour une enveloppe de 427 millions de DH. Les deux premiers projets entrent dans le cadre du plan autoroutier qui vise à construire 1.500 km d’autoroutes d’ici 2011. Pour rappel, la Société des Autoroutes du Maroc compte investir 6,7 milliards de DH en 2009 dans le développement de ses différents chantiers.Le troisième projet, quant à lui, vise à satisfaire la demande croissante en eau potable dans la ville d’Essaouira, à l’irrigation de quelque 15.000 hectares et à la protection de la ville contre les inondations. Le Fades avait déjà signé en 2008 un contrat de prêt d’un montant de 1,5 milliard de DH (180 millions de dollars US) avec l’Agence Spéciale Tanger Méditerranée, pour financer les travaux d’extension du port dans le cadre du projet TangerMed II. Le Fonds avait également contribué, à hauteur de 346,88 millions de DH (43 millions de dollars), au financement de la section Tétouan-M’diq (cf. www.leconomiste.com). La coopération financière avec le Fonds s’est élevée jusqu’en 2008 à plus de 3 milliards de dollars. Les enveloppes allouées ont principalement concerné les infrastructures agricoles, les barrages, les ports et aéroports, ainsi que les autoroutes.A. B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc