×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

150 millions de DH pour l'extension du port de Nador

Par L'Economiste | Edition N°:951 Le 06/02/2001 | Partager

. Une gare maritime et un troisième quai seront opérationnels vers juillet 2002 . Les responsables de l'ODEP estiment que la progression du trafic sera au moins de 10% par anConscients que le port de Nador sera appelé à jouer un rôle prépondérant dans le développement économique du Nord du Royaume, les responsables de l'Office de l'Exploitation des Ports (ODEP) ont entrepris, depuis octobre 2000, un important projet d'extension du port. C'est ainsi que les travaux concernent la construction d'une nouvelle gare maritime et un troisième quai pour les ferries. «L'enveloppe globale allouée à ces deux réalisations est de 150 millions de DH, constituée totalement de fonds propres de l'ODEP», précise M. El Habib Hannouch, directeur du port de Nador, géré depuis 1984 par l'ODEP.Selon M. Hannouch, la nouvelle gare maritime répondra aux standards internationaux les plus strictes en matière de sécurité et confort des voyageurs. Actuellement le port ne comptant que deux quais seulement, la réalisation du projet de construction d'un troisième permettra l'accueil de plus de ferries et par conséquent davantage de voyageurs. «Grâce à ce projet, nous estimons que la progression du nombre de passagers sera de l'ordre de 10%», poursuit M. Hannouch. En effet, les nouvelles réalisations seront opérationnelles en juillet 2002, soit en pleine campagne de transit des MRE. D'ailleurs, la Fondation Hassan II suit de très près l'avancement des travaux. Et pour cause, une forte population de Marocains résidents à l'étranger est originaire de la région de l'Oriental (Figuig, Nador, Oujda, Berkane et Taourirt).Après le lancement d'un appel d'offres, cinq sociétés ont pris en charge la réalisation de ce projet d'extension. Pour ce qui est de toutes les zones ombragées, c'est la société Saheg (filiale du groupe Chaâbi) qui s'en occupe et le quai a été confié à la société casablancaise Somagec (société maghrébienne de Génie civil). La construction de la gare relèvera du ressort d'Engor, une société de travaux publics basée à Oujda. Une autre entreprise installée dans la capitale de l'Oriental, Haouar Entreprise, réalisera les voiries. Quant au marché des courants faibles (réseaux informatiques et téléphoniques), il a été remporté par Siemens.Par ailleurs, L'Economiste a appris que SM le Roi effectuera bientôt une visite sur ce chantier afin de s'enquérir de l'avancée des travaux.Abdelmohsin EL HASSOUNI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc