×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

1200 ans de Fès: Le comité d’organisation mis en place

Par L'Economiste | Edition N°:2656 Le 21/11/2007 | Partager

. Sâad Kettani, nommé Haut commissaire. Les autres villes impériales associées à la fête à partir de janvier prochain C’EST officiel. Une commission nationale et une association «1200e anniversaire de la fondation de la ville de Fès» sous la présidence de Sâad Kettani, en qualité de Haut commissaire, assisté de Ahmed Benseddik, directeur exécutif de l’association, ont été créées, sur instruction royale, afin d’organiser la célébration de l’anniversaire du 12e siècle de la capitale spirituelle et de la fondation du Royaume du Maroc. Une célébration qui s’étalera tout au long de l’année 2008 et qui se déroulera dans la ville Fès ainsi que dans les autres villes impériales du Maroc. Dans cet objectif, Chakib Benmoussa a présidé une réunion lundi à Rabat. Le ministre de l’Intérieur était entouré des ministres de l’Education nationale, de la Culture, des présidents des régions et Conseils des villes de Fès, Marrakech, Meknès et Rabat.L’anniversaire se déroulera sur toute l’année, du 4 janvier à fin novembre 2008. Aujourd’hui, avec la création d’un comité national pour la célébration de l’anniversaire, Fès est épaulée pour réussir la plus grosse promo de son histoire. La mission de ce comité sera de définir la stratégie globale et de valider les programmes des différentes manifestations. Au niveau local, l’agence Robinson Star Event a été chargée de définir et de réaliser le programme d’animation et les actions de relations publiques et relations presse (dont l’acte fondateur du 4 janvier 2008); en coordination, pour certains aspects, avec les membres de la délégation de la ville de Marseille, ville partenaire de l’opération (www.leconomiste.com). Parmi les actions envisageables, figurent la création du «Jardin de la paix» avec la contribution des villes jumelles, la construction de 12 fontaines et 12 portes monumentales, la nomination d’ambassadeurs pour le 1.200ème anniversaire de la ville de Fès et l’organisation de la prochaine réunion de l’EuroMed. Au menu également, la mise en place d’un média center, l’intégration des célébrations du 1200ème anniversaire dans des événements nationaux à dimension internationale (Caftan, Khmissa, Festival international du film de Marrakech ...), et la création d’une bibliothèque financée par un mécène. D’autre part, Faouzi Skali, anthropologue et fondateur du Festival des musiques sacrées de Fès, suggère de célébrer les grands savants et les 12 siècles d’histoire de la capitale spirituelle, sur les 12 mois de l’année 2008. Bref, les idées ne manquent pas. Pour ce qui est du principe de planification des animations, la date du 4 janvier, qui correspond, selon les historiens, au lancement des travaux de fondation de la ville de Fès, a été retenue pour sa forte symbolique comme date du démarrage du programme d’animation. Des actions souples et maîtrisables, majoritairement en indoor (compte tenu de la saison des pluies), seront menées entre cette date et le mois d’avril qui correspond à la meilleure période climatique pour le lancement des actions outdoor, dans les places et artères de la ville. Le programme sera conclu par l’inauguration des grands chantiers (l’œuvre urbaine commémorative, le jardin...) et le village des villes jumelles (à partir de juin et juillet). En tout cas, il semble que c’est bien parti pour Fès. Outre le festif, la ville bénéficiera en 2008 d’un renforcement de notoriété et d’image qui lui permettra d’atteindre facilement les objectifs du Programme de développement régional du tourisme (PDRT) en termes de nuitées et de durée moyenne de séjour (DMS). Le budget des gros chantiers de Fès, pour l’année prochaine, notamment ceux des programmes de développement du tourisme, de l’artisanat et de l’industrie, est estimé à plus de 15 milliards de DH.


Rôle du comité

Nommé par le Roi, et présidé par le ministre de l’Intérieur, le comité national de la célébration des 12 siècles de la ville de Fès, est chargé de définir la stratégie globale pour la réussite de l’évènement. De nombreux départements ministériels sont également partenaires du projet. Il s’agit notamment des ministères des Finances, de la Culture, de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur. L’association 1.200e anniversaire de la fondation de la ville de Fès aura, quant à elle, la charge, auprès dudit comité, de la mise en oeuvre et de la promotion des différents programmes et manifestations et de la communication autour de l’événement.De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc