×
+ L'ÉDITO
Par Khalid BELYAZID
Le 29/11/2021
Explications

A la moindre blessure, on coupe tout le membre pour éviter la gangrène; c’est la médecine du Moyen...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Innovation - Papers Hub: Un incubateur 360° voit le jour

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5943 Le 09/02/2021 | Partager
Entrepreneurs et créateurs artistes y seront accompagnés
Networking, formations, développement de projets au programme
Un comité d’experts de différents domaines sera mobilisé
papers-hub-043.jpg

 Le nouvel incubateur est une branche du Papers Club. Il s’agit d’un café littéraire qui vient d’ouvrir au centre de Casablanca. Lieu d’échange et de rencontre, ça sera également une occasion d’y piocher quelques talents (Ph. Privée)

Depuis quelques années, les startups font l’objet d’une réelle effervescence au Maroc. Les jeunes pousses se multiplient, et les organismes les accompagnant aussi.

Papers Hub est une plateforme digitale 360° qui vient appuyer cette tendance. Fédérer une communauté de startuppers innovants, c’est l’ambition qu’elle se donne. La plateforme digitale a pour objectif de mettre en relation les créateurs et professionnels de tous les domaines. La nouvelle structure prévoit des programmes de pré-incubation et d’incubation.

Toutefois, une particularité la distingue des incubateurs classiques. Papers Hub compte également accompagner des artistes en tous genres, écrivains, scénaristes, lyristes....  «Les projets que nous souhaitons accompagner se divisent en deux groupes. Les créateurs artistes, qui sont des storytellers et créateurs de rêve et les entrepreneurs, qui, avec leurs innovations, sont des problem solvers», explique Youness Jebbari, co-fondateur du Papers Hub. «Nous voulons que des jeunes qui n’ont rien d’autre qu’une idée puissent s’en sortir par la seule force de leur imagination», souligne-t-il. 

L’évaluation des projets s’effectuera par un comité d’experts. Une fois validé, il sera partagé sur la plateforme. L’incubateur se chargera aussi de mettre en relation ces porteurs de projets avec des professionnels et des investisseurs. Dans le lot de ceux qui ont été recalés, un second tri est fait. Le comité sélectionne ceux ayant le plus gros potentiel et les intègrent à la plateforme. Là, ils seront pris en main et pourront bénéficier de formation et d’accompagnement sur-mesure. «Notre objectif est de les aider à peaufiner leur projet», souligne Jebbari.

T.E.G.

La suite est réservée à nos abonnés.

Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite