×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Il y a 30 ans sur L'Economiste

Par Dr Mohamed BENABID | Edition N°:5925 Le 14/01/2021 | Partager

Comment étaient l’économie et les entreprises marocaines quand L’Economiste fut créé. Cette sélection nous permet de mieux comprendre le présent et de juger l’évolution que L’Economiste accompagne depuis sa création à ce jour.

leconmiste-330-ans-025.jpg

Pour cette édition du 19 janvier 1992, L’Economiste analyse pour ses lecteurs  tant des sujets techniques à l’instar des mesures fiscales de la loi de Finances, les propositions de Habib El Malki qui peaufine un programme méditerranéen de promotion de l’emploi, que l’actualité de loisir comme pour la série Twin Peaks qui arrive sur les écrans marocains. Difficile cependant de rater l’événement phare, l’Algérie.

Les élections législatives y sont interrompues le 11 janvier 1992 et le pays s’apprête  à basculer dans ce qui deviendra l’une des pages  les plus sanglantes de son histoire.  A vrai dire, les milieux d’affaires marocains suivent attentivement ce qui se passe chez nos voisins plus par tropisme maghrébin que pour des impératifs de veille politique et économique. Le mirage de l’UMA aura été une grosse déception. Du coup, le business avec l’Algérie n’a jamais pris et les engagements y sont faibles.

Dès la fin des années 80, le modèle algérien se fissure concomitamment à l’effondrement du bloc de l’est auquel il s’est toujours référé dans l’après indépendance. Ni réussite économique, ni politique. La jeunesse algérienne est désemparée comme en témoignent les émeutes de Bab El Oued à Alger en 1988. Mouvement sévèrement réprimé avec près de 500 morts selon les sources associatives et médicales de l’époque.

Les émeutes poussent le régime à amorcer une ouverture démocratique  qui est couronnée par une réforme constitutionnelle, la reconnaissance du multipartisme ainsi que l’organisation d’élections. Les troubles sociaux vont servir de rampe de lancement au projet politique des islamistes.  Désormais le FIS (Front islamique du salut)  de Abassi Madani  et Ali Benhadj a quartier libre pour montrer ses muscles. En face, les autres partis en perte de légitimité historique comme le FLN, ou trop petits n’ont aucune chance.

La consécration arrive en décembre 1991, lorsque le FIS crée une onde de choc et remporte une large victoire au premier tour des législatives. A partir de là, les événements s’emballent. Le processus électoral est interrompu par les militaires, au motif  d’une lutte contre l’intégrisme. L’état d’urgence est décrété en février.

Rappelé la même année, Mohamed Boudiaf, l’une des figures de proue du FLN, exilé pendant près de 28 ans au Maroc, laisse entrevoir une lueur d’espoir. La fenêtre se referme cependant brutalement  avec son assassinat, dans des circonstances controversées,  le 29 juin 1992. Le coup de grâce est porté par l’attentat de l’aéroport d’Alger (11 morts et une centaine de blessés) survenu en août. Désormais les positions des islamistes et du pouvoir se radicalisent dans ce qui deviendra la guerre de la décennie noire et ses 200.000 morts.

M.B.

 

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc